Algérie: Les zaouïas ont œuvré à la préservation de l'identité de la société et sa cohésion

- Les zaouïas (confréries) en Algérie ont de tout temps œuvré à la préservation de l'identité de la société et sa cohésion, a estimé samedi à Ouargla, le représentant du ministère des affaires religieuses et des Wakfs, Omar Bafouloulou.

"Les zaouïas en Algérie, qui furent pôles de résistance, se sont de tout temps attelées à la préservation de l'identité de la société et sa cohésion à la faveur de la propagation des justes valeurs et préceptes de l'Islam", a affirmé M. Bafouloulou en ouverture d'un séminaire sur "la dislocation du discours extrémiste et la dynamisation de la mission des institutions religieuses", tenu à la zaouïa Messaoud Belemessaoud à Taïbet,(200 km Nord-est de Ouargla).

Le représentant du ministère des affaires religieuses et des wakfs a indiqué que "la tenue de cette rencontre intervient dans un moment jugé nécessaire l'explication et l'interprétation des véritables préceptes de l'Islam mettant en garde contre l'extrémisme et luttant contre les fausses croyances, de suggérer des voies scientifiques et des solutions fiables pour faire face à ce dangereux phénomène par l'adoption de les justes voies et mesures".

M. Bafouloulou a rappelé que "le ministre avait souligné à plusieurs occasions que le gouvernement œuvre à la dynamisation de la mission des zaouïas pour lutter contre toutes formes d'extrémisme et de discorde dans la société, et que les Chouyoukh des confréries sont appelés à déjouer les desseins visant à porter atteinte à la sécurité de l'Algérie et sa stabilité, et de sensibiliser les citoyens pour l'immunisation de la société des idées intruses".

De sont côté, le président du Haut Conseil Islamique (HCI), Abou Abdallah Ghelamallah, a, dans son intervention, souligné que "les zaouïas en Algérie se son employées à la cimentation de la nation, avant de mettre en garde, à ce titre, contre les velléités visant la dislocation de la nation".

M. Ghelamallah a indiqué que "le discours extrémiste tendant à bannir toute image de modernité , et est sujet de dislocation à la faveur de la lutte contre les idées intruses, l'intensification de la solidarité nationale et la consécration du slogan "Vivons en semble en Paix", prôné par le Président de la République, M Abdelaziz Bouteflika.

Ouvert par les autorités locales à la zaouïa du cheikh Messaoud Belmessaoud dans la localité de Meyh-Benali, commune de Menaguar, daïra de Taïbet, cette rencontre sera riche, deux jours durant, en communications et exposés inhérents aux "dislocation du discours extrémiste", "la dynamisation du rôle des institutions religieuses dans la lutte contre l'extrémisme" et "la mission des mosquées et zaouïas dans la lutte contre les idées extrémistes", qui seront animer par des chercheurs, des universitaires algériens et de certains pays arabe, en présence des Choyoukh et adeptes, issus de différentes régions du pays .

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.