8 Décembre 2018

Tunisie: Le match des extrêmes...

Satisfait du rendement collectif et individuel du groupe, notamment lors des deux derniers matchs contre l'ASG à Gabès et l'USBG à Monastir, Lassaâd Dridi s'est attelé durant la semaine sur l'animation offensive, histoire de parfaire certains automatismes et trouver la combinaison adéquate à l'entrejeu et en attaque susceptible d'être plus efficace à l'approche des buts adverses : «Sans revenir aux erreurs de l'arbitrage qui nous ont privés de deux buts réguliers face à l'ASG et l'USBG synonymes de victoire, l'équipe n'a pas su profiter de sa domination pour aspirer à la victoire», a estimé le coach usémiste pour qui «mes joueurs ont retrouvé leurs repères mais tardent à concrétiser leur ascendant faute de concentration dans le geste final.

C'est au niveau mental que nous devrons beaucoup travailler pour que les joueurs arrivent à débloquer cette défaillance qui nous a privés de grignoter des points précieux.

A eux de faire preuve de plus d'application et de concentration pour espérer trouver le chemin des filets. L'occasion est propice pour eux malgré la force de leur adversaire du jour, le CAB, pour imposer leur jeu et, de surcroît, sortir un grand match, car, en football, il n'y a pas de match gagné ou perdu d'avance et seule la vérité du terrain et la forme des joueurs seront déterminantes dans le résultat final. Il faut tout simplement oser et surtout ne pas baisser les bras...».

Une tactique prudente...

Dridi, qui connaît bien les joueurs du CAB, puisqu'il les a entraînés lors de la saison 2017, optera certainement pour la prudence derrière et le contre rapide devant. Cela dit, contenir intelligemment, notamment en début de match les assauts de l'adversaire et profiter des espaces pour le piéger par des contres rapides, et ce, grâce à la rapidité de Kabbou et le jeu en mouvement de Kouaté.

Ces deux attaquants dont l'entente ne cesse de s'améliorer de match en match, seront soutenus par Messaïdi, très clairvoyant et Kacem, de retour après avoir sauté le match face à l'USBG et qui, grâce à sa technique et son jeu en déviation et en profondeur, pourrait à tout moment porter le danger dans le camp adverse. Le repli et la couverture seront assurés par le duo Sabbahi, très combatif, et Ragoubi, très utile dans la relance. L'arrière-garde, qui aura la lourde tâche de barrer la route aux redoutables attaquants cabistes, sera articulée autour de Hichri et le jeune Zouhir dans l'axe, Arfaoui à droite et le revenant Ben Romdhane à gauche. Le dernier rempart sera confié à Jrad, appelé à bien placer ses défenseurs et surtout bien calculer son timing sur les balles arrêtées. Chtioui, El Kout, Amri, Sylla et autres Sdiri, Ben Hassine, Mosrati et Tka, très appliqués à l'entraînement, pourront en fonction de la physionomie des débats, prêter main-forte à leurs camarades avides de rachat...

Notons enfin, que le comité provisoire a officiellement convoqué une assemblée générale élective le 18 décembre 2018 pour combler le vide laissé par le départ d'El Belli. Et pour toute information concernant le dépôt de candidature, il faut contacter le comité supérieur indépendant des élections qui va superviser tous les préparatifs de ces élections.

Formation probable : Jrad, Arfaoui, Ben Romdhane (El Kout) Zouhir, Hichri, Sabbahi (Chtioui), Ragoubi, Messaïdi (Ben Hassine), Amri, Kabbou, Kouaté.

Tunisie

Sommet de Tunis - Quel impact sur la région arabe ?

Tunis abrite, le 31 mars 2019, le Sommet arabe dans un contexte de crises, de conflits et de divergences interarabes,… Plus »

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.