Afrique: CAN Beach soccer - Les premiers points à l'Egypte, la Libye et le Sénégal

Egypte - Maroc

La rencontre a eu du mal à trouver son rythme, les deux équipes hésitant à se lancer trop tôt dans une bataille dont elle savait qu'elle était celle qu'il fallait éviter de perdre pour ne pas brûler ses ambitions. Prudence, prudence, Egyptiens et Marocains, se sont d'abord livrés à une bataille lointaine, en profitant pour tester à distance les deux gardiens. Un certain nombre de blessures précoces ont également ralenti encore plus le rythme, le temps étant arrêté pour les joueurs. Le jeu était contrôlé et les erreurs étaient rarement commises. Ce fut un concours pour savoir qui baisserait les yeux en premier.

Après une première période sans but, en grande partie grâce à la performance des deux gardiens, la situation allait se décanter lors de la seconde période avec un premier but d'Hassan pour les Egyptiens. Ces derniers prenaient définitivement la direction de la partie, exerçant une étreinte sur leurs adversaires qui allait se révéler définitivement payante lors de la troisième période avec une déferlante de buts. Tour à tour Moustafa Aly, Elkhdym, Samir, Shika et Abdoo porteront le capital but à 6. Les Marocains ne sortiront pas complètement bredouilles de la rencontre après avoir inscrit un but signé Mohamed, également au cours de la dernière période.

Libye - Tanzanie

Les Tanzaniens ont connu un baptême de CAN honorable. Pour leur première apparition dans cette épreuve, ils affrontaient l'équipe de Libye plus aguerrie à ce genre de confrontation. Le score ne résume qu'imparfaitement le déroulement de la rencontre. Les Libyens ont marqué cinq fois mais les Tanzaniens n'ont pas à rougir de leurs deux buts. On retiendra, en particulier, ce missile longue porte de leur gardien qui était allé percuter le dessous de la barre transversale avant d'aller se nicher au fond des filets. Les Libyens avaient déjà ouvert le score. Et après l'égalisation, les Chevaliers de la Méditerranée, version beach soccer, ont encore marqué deux fois avant le premier coup de sifflet de l'arbitre. Loin d'être affectée par ce déficit de deux buts, la Tanzanie s'est battue et a suivi le rythme de ses adversaires pendant la majorité de la deuxième période. Après avoir semblé un peu chancelants en première période, ils ont vite retrouvé leur rythme de jeu. Peu de temps après, ils ont réduit l'écart à un seul, quand Ahmada a réussi une belle frappe pour l'emporter. 3-2 à la fin de la deuxième période.

La troisième période ressemblera plus ou moins aux deux précédentes. Des attaques structurées des deux côtés, bien stoppées par de solides défenses, ont préservé le suspens jusqu'à cette remise en jeu de Waleed plongée de la tête par Zuheir. 4-2. Le même homme allait réaliser le doublé quelques minutes avant l'ultime coup de sifflet de l'arbitre.

Sénégal - Nigeria

Comme on se retrouve. L'affiche Sénégal - Nigeria était la même que celle qui avait clôt l'édition précédente, il y a deux ans au Nigeria et qui avait vu les Sénégalais l'emporter par 8 buts à 4. cette fois le scénario a été différent entre les deux principaux acteurs de la CAN Égypte 2018.

Deux frappes rapides du numéro 9, Diassy, ont permis aux champions de prendre une avance de 2-0 dans les premières minutes du match. Malgré leurs efforts, les Nigérians n'ont pas trouvé l'ouverture avant la fin de la première période en dépit de nombreuses tentatives de longue portée qui n'ont pas surpris le gardien sénégalais.

Après la première pause Ekujumi a rapidement marqué le premier but des siens mais, deux minutes plus tard à peine, l'avantage de deux buts a été rétabli grâce Diagne . Le Sénégal, entamait donc la troisième et dernière période avec une avance de 3-1.

Une fois de plus, le Nigeria est revenu par Taiwo. Et puis, une tête fabuleuse d'Ogbonna a vu le numéro 10 faire un bond en avant pour catapulter le ballon dans les filets sénégalais. L'espoir commençait à changer de camp avec des Nigérians en pleine euphorie. La troisième période verra les deux équipes préserver leur égalité, TaIwo donnant le premier l'avantage aux siens avant que Barry d'une reprise de volée à bout portant ramène les deux équipes à un 4-4 à un moment inespéré.

Le temps supplémentaire (il n'y a pas de match nul dans le beach soccer) ne modifiera rien et ce sont les tirs au but qui désigneront les vainqueurs, pour cette fois les Sénégalais qui l'emportent 2 à 0.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: CAF

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.