Togo: La rue contre les urnes

Manifestation au Togo
9 Décembre 2018

Réaction de Jean-Pierre Fabre, le leader de l'opposition, après les violences survenues samedi lors de manifestations interdites.

'Le moment est venu de mettre fin, dans notre le pays le Togo, à cette élection (législatives) organisée unilatéralement et sans la mise en œuvre effective des réformes constitutionnelles et électorales', a-t-il déclaré dimanche.

Des propos qui confirment la volonté de la coalition de l'opposition d'empêcher par la violence la tenue du scrutin. Pas vraiment une découverte.

Raison pour laquelle, les autorités qui redoutent des risques de troubles à l'ordre public, ont interdit les rassemblements de la coalition.

On notera que le chef de l'ANC n'a pas eu un mot de compassion pour les policiers et les gendarmes qui se sont faits callaissés toute la journée faisant preuve d'une retenue exemplaire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.