Sénégal: Elhadji Hamidou Kassé - "Aucun clivage ne se justifie face à des enjeux nationaux"

Dakar — Le coordonnateur du mouvement "Emergence et République pour un 2ème mandat du président Macky Sall", Elhadj Hamidou Kassé, s'est réjoui samedi du ralliement à la mouvance présidentielle de l'ancien ministre Abdoulaye Baldé, soulignant l'importance de dépasser les clivages lorsque les enjeux qui se posent sont d'ordre national.

Leader de l'Union centriste du Sénégal (UCS), Abdoulaye Baldé, actuel maire de Ziguinchor, a renoncé à sa candidature à la présidentielle du 24 février 2019, pour soutenir celle du président sortant Macky Sall.

Il a indiqué qu'il a voulu ainsi soutenir son pays, et que son alliance avec ce dernier n'avait aucun lien avec ses ennuis judiciaires liés à son dossier à la Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI).

Ce samedi, lors d'une conférence des femmes de son mouvement aux Parcelles Assainies, El Hadji Hamidou Kassé a salué son ralliement à la mouvance présidentielle.

"Quand il y a des enjeux nationaux et que l'avenir du pays est en jeu, il n'y a plus de clivages politiques qui doivent nous empêcher de travailler ensemble pour l'intérêt du pays", a-t-il déclaré.

Le conseiller en communication du chef de l'Etat appelle "les jeunes et les femmes à se mobiliser davantage".

Pour lui, s'il est bon de parrainer son candidat, il est encore meilleur de voter tôt pour lui le 24 février 2019. "Il est bon de parrainer son candidat, mais il est meilleur de se lever très tôt le jour de l'élection pour aller voter pour lui, parce que le parrainage sera inutile si vous restez chez vous le jour de l'élection présidentielle", a-t-il déclaré.

"Nous nous concentrons sur nos propres objectifs qui consistent à mobiliser au maximum notre électorat, partager avec les Sénégalais notre bilan et leur dire notre nouveau projet de société en continuité avec ce que nous avons fait de 2012 à aujourd'hui", a-t-il indiqué.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.