9 Décembre 2018

Madagascar: «Climate for Change» veut sensibiliser les Malgaches au changement climatique

Le changement climatique à Madagascar est une réalité déjà palpable depuis plusieurs années. Alors que s'est ouvert la Cop24 le 3 décembre, le festival We Are Climates, organisé par l'ONG international Climate For Change s'est tenu samedi 8 décembre à Antananarivo, comme réponse locale à l'initiative internationale. L'occasion de sensibiliser le public malgache à la politique des « petits pas » pour lutter chacun à son niveau contre le réchauffement de la planète.

Une petite quarantaine de personnes est venue assister aux mini conférences organisées par le festival We Are Climates. Les initiatives vertes sont nombreuses à Madagascar : recyclage du plastique, éco-tourisme ou encore mode équitable et durable. Lova Andriamitondra est la fondatrice de l'entreprise Violet, spécialisée dans les produits cosmétiques sans emballages et sans produits chimiques : elle veut sensibiliser ses clients au zéro déchet.

« On est beaucoup dans le mono-usage. On prend des sachets de biscuits ou de chips ou de lessive et on les jette n'importe où, puis arrive le temps de la pluie, les rues ressemblent alors à des rivières, tous les égouts sont bouchés. Pour moi, il est donc important de faire prendre conscience de cela aux consommateurs malgaches de l'impact que ces déchets ont sur Madagascar », explique la jeune femme.

Madagascar est le 8e pays le plus menacé par le réchauffement climatique, selon l'Indice mondial des risques climatiques 2017. Cyclones de plus en plus intenses, période de sécheresse de plus en plus rude, inondations... Le but de ce festival est de sensibiliser les Malgaches, mais aussi de créer une convergence au niveau des initiatives, pour mieux les faire connaître du public. L'écologie est l'affaire de tous, selon Victor Lauret, membre de l'ONG Climate For Change, qui a participé à l'organisation de l'évènement.

« Parfois, on entend dire qu'à Madagascar il ne se passe rien, les gens ne sont pas concernés par l'environnement, mais en fait quand on regarde, rien que sur Tana et sur le reste de Mada, il y a énormément d'acteurs qui sont concernés par cela, qui mettent en place des solutions, affirme-t-il. Le problème, c'est peut-être qu'on ne les connaît pas. L'idée, avec cet événement, c'est de faire connaître ces acteurs du changement ».

En 2015, la Grande Ile a enregistré un réchauffement record de 1°C par rapport à l'ère préindustrielle.

Madagascar

Cabinet Ntsay Christian - Un gouvernement de technocrates en vue

Le PM Ntsay Christian dirigera une équipe de 22 joueurs. Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.