9 Décembre 2018

Congo-Kinshasa: Le chanteur Cor Akim enlevé à Bukavu

Le chanteur Corneille Akilimali Bufolé, dit Cor Akim, a été enlevé par des inconnus dans la nuit du 8 au 9 décembre 2018 à Bukavu, dans l'est de la RDC. Né à Bukavu, Cor Akim, 26 ans, est l'auteur d'une chanson intitulée « Mon vote », qui appelle la population à ne voter qu'en faveur d'une « République meilleure ». Il sortait d'un Karaoké où il était sur scène avec ses collègues quand il a été kidnappé, d'après le témoignage de sa famille.

Comme chaque week-end, Cor Akim était sorti vers 18 heures pour aller chanter dans un karaoké dans la commune d'Ibanda. Vers minuit, la partie terminée, il embarque dans un taxi en compagnie de ses collègues du groupe musical. Il est le dernier à être déposé. Selon sa famille, c'est à quelques mètres de sa maison que l'incident s'est produit.

Se sentant en danger, il va envoyer un bref sms à son grand-frère : « En danger, au secours », a t-il écrit.

Le père et le grand-frère de l'artiste sortent précipitamment du domicile familial. Ils ne retrouvent qu'une des ses chaussures et son porte-monnaie. Ils tentent de rappeler son numéro, mais le téléphone est éteint.

Le lendemain matin, la famille fait le tour des cachots et des services de sécurité et de renseignement, sans avoir des nouvelles.

La police a annoncé avoir ouvert une enquête.

Sa famille affirme n'avoir remarqué aucun signe particulier les jours précédant cet enlèvement. Aucune menace n'avait été rapportée par Cor Akim, ajoute la même source. Dès ce dimanche, ses collègues chanteurs ont lancé une campagne pour exiger sa libération.

Congo-Kinshasa

Nouvelle attaque de groupes armés dans le territoire de Djogu

En Ituri, dans le nord-est de la République démocratique du Congo, des soldats et des assaillants ont… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.