9 Décembre 2018

Cote d'Ivoire: Promotion de l'idéal de paix de Félix Houphouët-Boigny - Les journalistes invités à être des acteurs de paix

Organisé par le Forum des houphouétistes les 7 et 8 décembre à San Pedro, le séminaire portant sur la notion de paix encourage les médias à préserver celle-ci, telle que prônée par le Président Félix Houphouët-Boigny.

Diffuser des messages de paix de Félix Houphouët-Boigny dans les médias ; Encourager la formation des journalistes en organisant des séminaires sur Félix Houphouët-Boigny et sur le concept de la politique ; Mettre à disposition de tous les médias ivoiriens, des ouvrages significatifs qui rassemblent l'essentiel de la philosophie et de la vision de la paix de Félix Houphouët-Boigny ; Instaurer un prix national des médias sur la recherche de la paix ; Insister sur le rôle des nouveaux médias (Internet, réseaux sociaux... ) dans la diffusion des messages de paix ;

Prendre en compte les radios de proximité dans la sensibilisation des communautés à la culture de la paix ; Ouvrir aux journalistes, l'attribution du prix Félix Houphouët-Boigny pour la paix de l'Unesco ; Créer une plateforme de collaboration entre les organisations de la Société civile-Médias ;

Désigner des points focaux pour la promotion de la paix dans les rédactions. Telle est la substance des recommandations issues du séminaire organisé par le Forum des houphouétistes, les 7 et 8 décembre, à San Pedro.

Pendant deux jours, des journalistes, des universitaires, des membres de la société civile ont épluché le thème: « Contribution des médias à la diffusion et à la consolidation de l'idéal de paix de Félix Houphouët-Boigny ».

En effet, Félix Houphouët-Boigny a légué à la Côte d'Ivoire et au monde entier un héritage important: la paix. Depuis sa disparition le 7 décembre 1993, les Ivoiriens, la Côte d'Ivoire et le monde entier essayent d'entretenir et consolider ce legs majeur.

Aussi le Forum des houphouétistes, présidé par Félix Miézan Anoblé, s'est-il approprié cette volonté de pérenniser cet héritage de Félix Houphouët-Boigny. Cela, en multipliant les initiatives dont ce séminaire impliquant essentiellement les médias dans l'action de promotion des idéaux de paix. Et le thème susmentionné est à propos.

À travers cette rencontre de San Pedro, pour la paix, le Forum des houphouétistes invitait l'ensemble des participants (universitaires, hommes et femmes des médias, organisations de la société civile... ) à réfléchir sur une double problématique.

A savoir, la prise de conscience de l'importance des médias dans la diffusion des actions et messages de paix, et la consolidation dans l'esprit des Ivoiriens, de la culture de la Paix telle qu'enseignée et vécue par le Président Félix Houphouët-Boigny.

Ainsi, de par leurs plumes, leurs micros, leurs caméras, les hommes et femmes des médias devront incarner la notion de paix et devront combattre et décourager toute violation des valeurs de paix en Côte d'Ivoire.

Depuis l'indépendance de la Côte d'Ivoire en 1960, toutes les générations d'Ivoiriens, jusqu'à la mort de Félix Houphouët-Boigny en 1993, savent que le père fondateur de la Côte d'Ivoire moderne a voué à la paix un culte absolu au point de l'élever au rang de seconde religion.

Mais un quart de siècle après sa disparition, force est de constater que cet idéal de paix porté par Félix Houphouët-Boigny toute sa vie durant, n'a pas pu être préservé comme il le fallait.

Et l'on a fait le lit de la haine, la division, la suspicion et la rancœur. Conséquence: une décennie de crise, ponctuée par des affrontements meurtriers en période post-électorale. Plus jamais cela.

C'est pourquoi le Forum des houphouétistes prend dès maintenant le taureau par les cornes pour préparer les esprits à éviter les actions négatives qui pourraient remettre la Côte d'Ivoire sur les braises. C'est le sens de ce que l'on peut appeler « l'appel de San Pedro » qui a sanctionné les deux jours de travaux.

« Il urge donc de sonner le tocsin, de tirer la sonnette d'alarme, aux oreilles notamment des acteurs de ces deux catégories de personnes, pendant qu'il est encore possible d'apaiser le climat social et de conjurer le péril qui, hier, a failli noyer et emporter la nation ivoirienne.

Aussi, le Forum des houphouétistes, conscient que les médias jouent un rôle capital sur la conscience des peuples et l'opinion publique d'ici et d'ailleurs, lance-t-il ici et maintenant un appel puissant, pressant à tous les organes de presse et invite tous les acteurs de ce secteur, à prendre toutes les dispositions et précautions nécessaires afin d'aider les Ivoiriens à consolider l'idéal de paix de Félix Houphouët-Boigny qui est une condition sine qua non pour tout développement ». Tel est l'objet de l'appel de San Pedro aux médias et aux acteurs politiques, afin qu'ils aient tous à cœur de revenir aux fondamentaux de l'houphouëtisme, dont la paix est la forme la plus achevée.

De quoi réjouir le président du forum, Félix Anoblé, qui n'a fait que traduire sa reconnaissance à tous les participants à ce séminaire. Il s'est surtout félicité de l'esprit de convivialité qui a prévalu au cours de ces deux jours travaux qui ont réuni une trentaine de journalistes issus des organes de presse de toute tendance.

« Le Forum des houphouétistes voudrait rendre un hommage appuyé aux journalistes qui prennent leur part de responsabilité dans la diffusion des messages de paix. Votre participation à ce séminaire traduit votre contribution à la commémoration des 25 ans de décès de Félix Houphouët-Boigny, l'apôtre de paix, mais aussi votre volonté de la promouvoir... », a-t-il dit.

Même son de cloche chez le directeur de cabinet civil, le Dr Jean-Jacques Konadjè, représentant le ministre d'État, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, président dudit séminaire.

A la cérémonie de clôture, il a exhorté les journalistes à épouser la vision de paix de Félix Houphouët-Boigny qui a incarné les valeurs de dialogue, d'altruisme, de non-violence durant toute sa vie.

Cote d'Ivoire

Mondial de basket-ball 2019 - Le compte à rebours a commencé

Depuis le tirage au sort, samedi, à Shenzhen, les Ivoiriens savent le menu de la Coupe du monde qui aura lieu du… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.