Sénégal: Accidents - Les conducteurs des deux-roues veulent être accompagnés par l'Etat

Le président du Réseau sénégalais des organisations d'usagers des deux roues (RESOUDR), Mamadou Ndiaye, a invité samedi les autorités étatiques à accompagner ces conducteurs dans l'optique d'une "réduction des accidents de la route".

Il exhorte les pouvoirs publics à les aider à parvenir à "une bonne organisation", ainsi que dans les domaines de la réglementation et de la formation.

Aujourd'hui, le nombre d'usagers des deux roues au Sénégal, est estimé à 185.000 conducteurs, a précisé M. Ndiaye lors d'une caravane de sensibilisation sur la prévention et la sécurité routière, à Dagana, Richard-Toll et Ross-Béthio. Le directeur général de la SENELEC, Mouhamadou Makhtar Cissé, est le parrain de cette manifestation.

Selon lui, les membres du RESOUDR, venus des 45 départements et 14 régions du Sénégal pour pendre part à cette randonnée, comptent faire le tour de toutes les régions.

Il s'agit de porter "la bonne information aux usagers des deux roues, en les amenant à comprendre les mesures de prévention routière, pour mettre fin aux accidents mortels et blessures graves des conducteurs de moto".

"Nous sollicitons du ministère des Transports terrestres et du Désenclavement, l'obtention de 1500 permis de conduire pour les jeunes, afin de faciliter la réglementation du secteur des routiers. Le but est d'assainir le milieu infiltré par des malfaiteurs, qui utilisent le moyen de transport des deux roues, pour agresser et subtiliser le bien d'honnêtes citoyens", a-t-il déclaré.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.