10 Décembre 2018

Afrique de l'Ouest: Franc CFA , Compte d'opération - La BCEAO se prononce

La deuxième rencontre entre le Top management de la Bceao et les journalistes économiques qui s'est déroulée le lundi 03 Décembre 2018 au siège de l'institution, a été le prétexte pour la BCEAO de revenir sur les avantages du Franc CFA et du Compte d'opération lors de la séance de discussion sur le thème : « Franc CFA : préjugés et vérités ».

Un film documentaire qui retrace l'historique du Franc CFA de la colonisation à nos jours, a été projeté à l'ouverture de la seconde rencontre entre des responsables de la Bceao et les journalistes économiques.

Dans le film, l'auteur fait intervenir les acteurs, les détracteurs de la monnaie unique et les pionniers. Après le film, les échanges entre les journalistes et les responsables de la Bceao ont permis de revenir sur la question du compte d'opération, pour recueillir les explications de Mme Benoist, la conseillère en communication du gouverneur de la Bceao,

Selon elle, le compte d'opération n'est pas de l'argent confisqué. C'est un compte courant qui sert à financer les dépenses extérieures des Etats membres.

Même son de cloche pour M. Alioune Blondin Bèye, Directeur général de l'administration et du patrimoine de la Bceao, et M. Emmanuel Assilameho un autre responsable de la BCEAO.

Selon eux, ce compte d'opération dont on parle tant, sert de garantie de convertibilité. C'est un compte courant où on puise pour faire des échanges. Le compte opération, c'est la même chose que le compte courant que nous détenons dans les banques ».

Le directeur général de la stabilité et de l'inclusion financière, M. Ousmane Samba Mamadou, n'en dit pas moins du compte d'opération qui relève que dans le cadre des importations, si nos Etats membres ne rencontrent pas de problèmes, c'est grâce au compte courant. C'est le cas notamment dans l'espace UE alors que dans certains pays, c'est compliqué.

Cette rencontre entre les responsables de la BCEAO, et les journalistes économiques a été aussi l'occasion de poser le débat sur le Franc CFA. Le gouverneur de la Bceao, Tiémoko Meyliet Koné, a précisé à ce propos dans le film documentaire qui a été projeté, que le Franc CFA, est la monnaie des Africains, et pour lui, ceux qui dénigrent notre monnaie, ne connaissent pas le mécanisme, les textes, les hommes qui ont construit la monnaie. « Le Franc CFA, c'est la monnaie des Africains. Ce sont eux qui la gère », relève le gouverneur de la Bceao. Dans la même lancée, il souligne que la Bceao dispose de 32 comptes dans dix pays à travers le monde, et souligne-t-il, c'est le seul compte qui se trouve en France qui pose problème aux détracteurs du Franc CFA. « Ce compte, sert à régler nos importations », a-t-il confié.

Cette position est partagée par deux autres acteurs présentés dans le film documentaire, notamment M. Ismaila Dem Directeur général de l'Economie et de la Monnaie, qui affirme que le Franc CFA est une monnaie stable et solide. Adrien Diouf, Directeur de l'Agence Umoatitres est du même avis. « Le Franc Cfa rassure les investisseurs ».

Sénégal

Résolutions du Conseil des Ministres de l'UMOA tenue à Dakar, le 22 mars 2019

Le Conseil des Ministres de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) a tenu sa première… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Journal de l'Economie Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.