9 Décembre 2018

Burkina Faso: Décorations 11-décembre - 820 personnes distinguées à Kosyam

Elles sont issues de l'administration publique, du secteur privé, des armées, des associations ; elles sont au nombre de 820 et ont été élevées au rang de commandeur, officier, chevalier de l'Ordre de l'Etalon, ou de l'ordre du mérite burkinabè pour services rendus à la Nation : elles, ce sont les personnes physiques et morales décorées à l'occasion de la célébration du 58e anniversaire de l'accession du Burkina à la souveraineté nationale et internationale. La cérémonie de décoration a eu lieu le 7 décembre 2018 à Kosyam.

Quand Kosyam ouvre grandement ses portes au public, c'est qu'il y a un grand événement : en effet, il était grand l'évènement qui a draîné une foule des grands jours au palais présidentiel cet après-midi du 7 décembre : il s'agissait de 820 récipiendaires, de leurs parents, amis et connaissances.

Dès 14h 30, la plateforme réservée pour le cérémonial est investie progressivement. Les hommes et femmes à l'honneur, face au soleil, ne manquaient pas d'utiliser parapluies ou enveloppes contenant les libellés des distinctions pour s'en protéger.

Mais le soleil était le moindre mal face à l'absence de places. Pendant donc que les hôtesses cherchaient des places pour les nouveaux arrivés, on assistait aux traditionnelles querelles entre les photographes privés et du protocole.

«Les gilets jaunes que vous portez ne permettent pas d'aller dans les rangées. Restez derrière les barrières», sont des instructions qui ne sont pas du goût des photographes et les amènent à jeter l'éponge pour ne pas dire le gilet.

Les sonorités locales n'étaient pas non plus en reste, et tout était mis en œuvre pour magnifier des personnes physiques et morales qui se sont illustrées positivement par leur abnégation au travail.

A 16h00, membres du gouvernement, présidents d'institutions, députés, membres d'organisations internationales et interafricaines, entre autres, prenaient place sur le podium réservé aux autorités. L'assistance n'attendait plus que le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, pour entamer les « choses sérieuses ».

Après 16 heures, la fanfare retentit, l'hymne national est entonné avec un auditoire debout, le grand maître des ordres burkinabè fait face aux couleurs nationales avant d'occuper son siège. Après ce cérémonial, place au bal des décorations.

Et c'est le Grand Chancelier qui l'ouvre. Ils sont 399, les Burkinabè qui ont été décorés dans l'Ordre de l'Etalon, soit 7 Grands-Officiers, 35 Commandeurs, 95 Officiers et 262 Chevaliers.

L'Ordre de l'Etalon est la distinction la plus élevée au Burkina, il est la nouvelle appellation de l'ordre national. Il récompense le mérite personnel et les services éminents, civils ou militaires rendus à la Nation.

Il y a également 421 autres récipiendaires qui ont été récompensés de la médaille de l'Ordre du mérite burkinabè, dont un Grand-officier, 4 Commandeurs, 50 Officiers et 366 Chevaliers. Il est réservé à toute personne qui se serait distinguée par son dévouement, sa valeur professionnelle, la durée et la qualité de ses services.

Il aurait fallu plus d'une heure de temps aux membres du gouvernement pour faire arborer les différentes médailles aux élus. Ceux-ci, un par un, ont ensuite fait un rang unique afin de recevoir les félicitations du grand maître des ordres burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré.

Burkina Faso

Coopération - Les Etats-Unis réaffirment leur soutien au peuple burkinabè

Cheryl Anderson, administratrice adjointe du bureau pour l'Afrique de l'USAID était à la tête de la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 L'Observateur Paalga. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.