9 Décembre 2018

Sénégal: Peste des petits ruminants - Sensibilisation tous azimuts à Mbour pour éradiquer le fléau

Dakar — Le service départemental de l'élevage de Mbour souhaite parvenir à l'éradication de la peste des petits ruminants, objectif que le Sénégal compte atteindre en 2025, par le biais de la sensibilisation des populations et des acteurs du secteur sur les risques de cette maladie qui tue au Sénégal un million de sujets par an.

"Le Sénégal s'est engagé, pour l'horizon 2025, à bouter hors du territoire national, la peste des petits ruminants.

Et à Mbour, nous sommes en train de faire de la communication à outrance pour sensibiliser les populations et autres acteurs de l'élevage sur les risques que constitue cette maladie animale", a confié à l'APS l'inspecteur départemental de l'élevage et des services vétérinaires de Mbour (ouest), Lamine Diagne.

Des cadres comme les comités locaux de développement (CLD) et les comités communaux de développement (CCD) sont mis à profit pour toucher les chefs de villags et délégués de quartier, à Joal-Fadiouth et Mbour.

L'organisation d'une caravane de sensibilisation et l'élaboration d'une stratégie de riposte sont aussi au nombre des actions menées, pour "être en phase avec la volonté des plus hautes autorités de l'Etat du Sénégal".

Il a souligné que sur la Petite-Côte, "il y a un bon maillage des services du ministère de l'élevage", avec "sept postes vétérinaires éparpillés dans différentes localités, notamment au niveau des chefs-lieux d'arrondissement et dans certaines communes".

Il précise que "quatre à cinq" docteurs-vétérinaires se sont également implantés dans ce département, en plus des ingénieurs des travaux d'élevage (ITE) et des agents techniques d'élevage (ATE).

Tous sont en train d'abattre "un excellent boulot" pour le contrôle et l'éradication de la peste des petits ruminants dans cette zone de la région de la Thiès.

Il a rappelé que le département de Mbour abrite un cheptel assez varié, constitué de bovins, de caprins, d'ovins, d'équins, de porcins, de volaille, entre autres.

Il a affirmé que "si on arrive à éradiquer la peste des petits ruminants qui tue environ un million de sujets par an, [... ] notre pays serait un exportateur [de moutons], au lieu d'être un importateur comme c'est le cas actuellement".

Sénégal

Paris honore le sculpteur Ousmane Sow avec son «Couple de lutteurs»

C'était le 20 mars 1999, Ousmane Sow exposait 75 sculptures géantes sur le pont des Arts à Paris.… Plus »

Copyright © 2018 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.