9 Décembre 2018

Tunisie: A vos agendas !

Outre la section monde et la programmation parallèle arabe et africaine, les JTC 2018 mettent sous les feux des projecteurs les expressions théâtrales arabes de la diaspora, une écriture particulière au carrefour entre monde arabe et Occident.

Les festivités ont commencé depuis l'après-midi par une animation de rue avec le cirque Paparoni, un spectacle conçu pour place publique, l'épopée d'El Khadhra, la geste hilalienne signée par le metteur en scène Hafedh Khelifa.

La cérémonie d'ouverture, qui a eu lieu au théâtre de l'Opéra, a vu défiler acteurs et professionnels de la scène et a été marquée par des hommages rendus à ceux qui ont contribué par leurs œuvres au rayonnement du théâtre arabe et africain : Latifa Gafsi, Dalila Meftehi, Sabah Bouzouita, Bahri Rahali, Mansour Seghaïer, Saber El Hammi, Carole Umulinga Karamera, Hassan Koyaté, Ghanem Ghanam, Abdallah Rached, Khaled Trifi.

Parmi les hommages de cette 20e édition, les JTC ont rendu hommage à l'Instance internationale du théâtre, à l'Instance arabe du théâtre, au Centre international des études sur le spectacle de Tanger, au Festival international du théâtre contemporain et expérimental du Caire et au Festival des arts scéniques d'Abidjan.

Le spectacle d'ouverture fut un réel moment de bonheur et d'émotion. « Retour en Palestine » est une œuvre construite à partir d'histoires vraies adaptées de récits de vie de Palestiniens vivant sous l'occupation entre les territoires occupés, les camps de réfugiés et même les regroupements des bédouins.

Les JTC se poursuivront jusqu'au 16 de ce mois, avec le marathon habituel entre les différentes salles et à travers les différentes expressions et voies de la création.

A vos agendas !

Tunisie

CAN 2019 - Le Burundi rêve plus grand

Qualifié pour sa première phase finale de la Coupe d'Afrique des Nations, le Burundi rêve d'une… Plus »

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.