9 Décembre 2018

Tunisie: Une victoire logique !

CAB : Thamri, Yeken, Jabbari, Bousnina, Sahraoui, Saïdani, Cissé, Ben Choug (Habbassi 67'), Darragi, Ounalli, Wattara (Médina 86')

USM : Chérif, Arfaoui, Zouhir, Hichri, Sabbahi (Mosrati 76), Sdiri (Kouaté 56'), Chtioui, Ben Hassin (Sylla 67'), Messaïdi, Kabou, El Kout

Les Cabistes, qui avaient manqué de peu la victoire à deux reprises face à l'ESS à Sousse et au SG à Gabès, étaient dans l'obligation, contre l'USM, de rattraper les points perdus. Seulement, les Usémistes, malgré leur mauvais classement, n'avaient pas effectué le déplacement pour faire de la figuration.

Le match débute très ouvert puisque les deux équipes se sont carrément ruées vers l'attaque. Les visiteurs effectuent un pressing haut sur le porteur du ballon, Ben Hassine subtilise le ballon à un défenseur cabiste, passe à Messaïdi mais Kh. Thamri devance l'attaquant monastérien (5'). Deux minutes plus tard, Zied Ounalli remet à Wattara mais sa frappe bute sur un adversaire et échoit à Cherif. Le CAB prend peu à peu la mesure de son vis-à-vis, multiplie les actions et menace le gardien de l'USM. Cette légère domination est vite récompensée par un but signé Ounalli sur ouverture lumineuse de Ben Choug (12').

Les Monastiriens avacent alors d'un cran, obtiennent un corner sur lequel on eut droit à un cafouillage monstre devant Thamri (16'). Puis, ce fut au tour de Kabou de manquer une belle occasion de but, son tir écrasé trouve le gardien bizertin sur sa trajectoire (19'). Le jeu devient très animé avec une USM cherchant l'égalisation et un CAB prêt à rebondir à tout moment. Pendant que les camarades de Hichri dominaient, une erreur monumentale entre le gardien usémiste et Arfaoui permet à Ounalli d'ajouter un 2e but pour les siens (21'). Cinq minutes après, les «Bleus» obtiennent un penalty que H. Messaâdi transforme en but (26'). La partie gagne en intensité puisque les Monastiriens continuent de plus belle à menacer l'arrière-garde «jaune et noir». Ils ont failli obtenir gain de cause à la suite de deux corners successifs (28' et 29'). Pendant ce temps, le CAB se défend tant bien que mal devant des adversaires volontaires à souhait. A force de mettre à l'épreuve les défenseurs locaux, Sahraoui finit par se blesser et cède sa place à Seddik Mejri, revenu lui-même de blessure (42'). La mi-temps est venue à temps pour que les Cabistes mettent un peu d'ordre dans leurs rangs.

En bons gestionnaires...

De retour des vestiaires, les locaux triplent la marque sur un corner bvien botté de la droite par Ounalli, le ballon est repris de la tête par Mohamed Habib Yeken dans les filets (51'). A partir de ce moment, le match prend alors une autre tournure. Le CAB met de l'ordre dans son jeu et évolue plus à l'aise alors que l'USM jette toutes ses armes en attaque et a failli tromper la défense «jaune et noir», mais Thamri étale tout son talent sur une tête de Hichri (61').

La réponse est venue de Habbassi d'une frappe liftée, mais qui a manqué le cadre de peu (72'). Habbassi, encore lui, préfère tirer que servir Yeken seul à droite devant le gardien Chérif (74') et laisse filer une nouvelle occasion de but. L'USM réagit et faillit réduire le score par Ben Hassine, mais Thamri détourne en corner (80'). Les Monastiriens dominent mais très inefficacement.

La fin du match a vu Yaken rater le 4e but et l'USM a montré qu'elle possède une belle équipe technique, mais inefficace devant les buts. Les Cabistes retrouvent le fauteuil de leader en attendant un certain EST-CA.

Tunisie

30 ans après, les défaillances refont surface

1ère violation : invalidité de la concession depuis 2009 Plus »

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.