10 Décembre 2018

Tunisie: Illuminer leurs chemins

M. Anis Ben Hassoune, ambassadeur et porte-parole membre de l'ASR, qui a orchestré les débats et lancé les messages des groupes de handicapés de la vue, a fait une déclaration tonitruante pour décrire le fossé entre le déplacement d'un handicapé visuel et une personne non malade.

«Cette initiative de notre association l'ASR permet d'alerter les autorités sur l'absence de considération de cette catégorie vulnérable de la population face aux dangers de la route. Personne ne pense à leur marche piétonne non agencée. Dans les pays développés, ce sont bien les pistes cyclables et les circuits pour les personnes à mobilité réduite qui sont d'abord implémentés !».

Il a organisé avec brio la chorale des élèves qui s'en donnaient à cœur joie pour applaudir à chaudes mains le travail de leurs camarades. De braves gamins certainement démunis mais pas désunis pour autant. «A cœur vaillant, rien d'impossible», dit l'adage. Une éducatrice qui a la vue bien portante a confié les derniers développements qui concernent ces écoles spécialisées : «Il s'avère que l'effectif est plus réduit qu'auparavant dans cette école se limitant à 120 élèves. Eux qui étaient 380, éléments il y a vingt ans de cela... Des écoles du genre ont ouvert l'une à Sousse, l'autre à Sfax et la dernière à Gabès ce qui élève à 4 le nombre d'écoles à l'échelle nationale». Une autre éducatrice a alerté sur les danger en signalant qu'un instituteur a subi un accident en heurtant une voiture lui causant une grave blessure à la jambe.

Création du club Hassen Dahmani

La fondation du club «Hassen Dahmani», qui porte le nom de l'illustre ambassadeur décédé il y a peu de temps suite à un accident de la route à Kasserine, pour la sécurité routière pour les enfants aveugles et malvoyants est née à l'occasion. L'Association des Ambassadeurs de la Sécurité routière a procédé, vendredi 7 décembre 2018, à la création du club Hassen Dahmani pour la Sécurité routière à l'école primaire Ennour de Ben Arous, pour les enfants aveugles et malvoyants. Un guide de sécurité routière en braille, outil pédagogique qui représente une innovation pour permettre à ces petits enfants de bénéficier d'une culture de la Sécurité routière a été conçu pour les malvoyants. Une action de distribution de cannes blanches a été menée pour les enfants nécessiteux.

En fin de parcours, Mme Afef Ben Ghenia a tenu à remercier tous les acteurs politiques et sociaux qui ont rehaussé l'intérêt de la manifestation. Parmi eux, les députées Khansa Ben Harrath, vice-présidente de l'ASR, Amira Zoukeri, députée de la région de Ben Arous, Houda Tekaya, députée et membre du bureau exécutif de l'Utica, qui étaient présentes pour supporter cette action. Une manifestation comme on veut en revoir plus souvent dans toutes nos écoles.

Tunisie

CAN 2019 - Le Burundi rêve plus grand

Qualifié pour sa première phase finale de la Coupe d'Afrique des Nations, le Burundi rêve d'une… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.