10 Décembre 2018

Congo-Kinshasa: Crimes sexuels au Kasaï - De nouveaux suspects devant la barre

La justice militaire en République démocratique du Congo vient d'entendre 38 personnes à Kananga. Mais, les autorités disent être sceptiques.

L'affaire des femmes et enfants otages sexuels et détenus depuis avril 2017 dans le Kasaï par les miliciens Bana Mura vient de connaître un nouvel épisode avec l'audition par la justice militaire à Kananga d'une quarantaine de suspects. Parmi les personnes auditionnées, figurent des femmes et des enfants présentés à la fois comme témoins et victimes.

La justice se serait servie d'une plainte introduite par plusieurs femmes victimes d'abus sexuels pour procéder aux interpellations. Notamment à celle du chef traditionnel Muyej, présenté comme principal instigateur des combattants des Bana Mura et comme étant l'un des supplétifs de l'armée dans la région. D'autres auditions sont annoncées dans les prochains jours.

Du côté des autorités congolaises, l'on continue toujours de nier l'existence du phénomène dans le Kasaï malgré les pressions internationales. Marie-Ange Mushobekwa, ministre congolaise des Droits humains qui reconnaît que des auditions ont effectivement eu lieu, dit rester tout de même «sceptique» sur l'existence des crimes sexuels de masse dans le Kasaï.

Pour sa part, l'Organisation des Nations unies (ONU) affirmait en août dernier avoir documenté 66 cas de ces victimes prises en otage et utilisées comme esclaves sexuelles. Elle dit également avoir fourni aux autorités congolaises en janvier 2018 une liste précise de victimes avec une localisation de leurs lieux de détention. La société civile congolaise évoquait pour sa part le chiffre de 80 personnes. Quelques unes ont réussi à s'échapper des griffes de leurs ravisseurs parfois au péril de leur vie.

Congo-Kinshasa

Avenir de Lamuka - Les conclusions seront tirées au plus tard samedi (Adolphe Muzito)

La coalition Lamuka qui a soutenu la candidature de Martin Fayulu aux élections du 30 décembre 2018 a tenu… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.