10 Décembre 2018

Congo-Kinshasa: Denis Mukwege et Nadia Murad reçoivent officiellement ce lundi, le Nobel de paix

Les deux lauréats du Nobel de la paix, Denis Mukwege et Nadia, reçoivent ce lundi 10 décembre 2018 leur prix à Oslo en Norvège.

Le gynécologue congolais, le docteur Denis Mukwege et l'activiste kurde Nadia Murad vont officiellement recevoir leur prix Nobel de la paix ce lundi 10 décembre 2018. Il s'agit d'un prix conjoint de cette année en vue de récompenser leur combat contre les violences faites aux femmes. D'après la RFI, ce prix Nobel 2018, c'est le destin croisé de deux fortes personnalités qui refusent de se taire.

Nadia Murad a elle-même été victime de l'Etat islamique. Cette jeune femme, membre de la communauté Yézidi, minorité dans la minorité kurde en Irak, a été enlevée en 2014. Pendant trois mois, elle est devenue esclave sexuelle. C'est un type de témoignage que le Congolais Denis Mukwege ne connaît que trop bien. Lui qui travaille depuis plus de vingt ans avec les victimes de violences sexuelles dans son pays, la République démocratique du Congo.

Lors de la conférence de presse tenue hier dimanche, le Dr Mukwege a déclaré que « ce qui nourrit la violence, c'est le silence. Ce qui nourrit le viol, c'est le tabou. Ce qui fait que les violeurs continuent à violer c'est qu'ils savent que les femmes vont cacher (ce qui leur est arrivé) pour se protéger, pour ne pas subir une deuxième honte. Mais Nadia a surmonté ce tabou. Elle a pris sur elle pour sauver les autres. Madame, j'ai beaucoup de respect pour vous ».

Pour partager son expérience sur les soins à apporter aux victimes de violences sexuelles, Dr Mukwege s'était lui-même rendu en Irak. Mais c'est à Paris que les deux lauréats se sont rencontrés pour la première fois, rappelle-t-on. « Je veux dire que je suis très heureuse aujourd'hui. Il y a deux ans, quand j'ai rencontré à Paris le docteur Mukwege et quand je lui ai expliqué les sévices que j'avais vécus, j'ai compris qu'il était celui qui m'écoutait et me comprenait mieux car c'est son métier depuis vingt ans. Chaque jour, chaque heure, il écoute celles qui ont vécu les mêmes choses que moi», assurait en retour Nadia Murad.

Quant deux lauréats, ce prix Nobel n'est que la suite d'un combat, mais surtout pas une fin en soi. En s'appuyant chacun sur des exemples dans leur pays, Denis Mukwege et Nadia Murad ont dénoncé dimanche lors de leur conférence de presse commune l'indifférence de la communauté internationale et cette impunité qui perdure.

Congo-Kinshasa

Nouvelle attaque de groupes armés dans le territoire de Djogu

En Ituri, dans le nord-est de la République démocratique du Congo, des soldats et des assaillants ont… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Potentiel. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.