10 Décembre 2018

Afrique Centrale: Pipeline Tchad-Cameroun - Plus de 33 millions de Barils de pétrole enlevés

Cette opération dont les contours ont été évalués récemment au cours du comité de suivi a permis au Cameroun d'engranger 24,36 milliards de droit de transit.

Entre le 1er janvier et le 31 octobre 2018, un volume cumulé de 33,9 millions de barils de pétrole brut a été enregistré pour des enlèvements au terminal KK1. C'est sur cette bonne nouvelle que s'est tenue le 27 novembre dernier, la deuxième session ordinaire annuelle du comité de suivi, instance de supervision du Comité de pilotage et de suivi des Pipelines (Cpsp).

Le comité a noté avec satisfaction une augmentation de l'ordre de plus de trois millions de barils par rapport à l'année dernière où, sur la même période, 30,05 millions de barils avaient été enlevés.

D'après le communiqué rendu public par le président du Comité de pilotage, Adolphe Moudiki, ces quantités ont généré pour le Cameroun, un droit de transit de 24,36 milliards de F. Là aussi, on note une hausse avec un gain de plus de deux milliards de F par rapport à l'exercice précédent.

A l'origine de cette embellie, « l'augmentation des quantités de pétrole brut transportées durant les huit premiers mois de l'année », relève le président du comité de pilotage. Le taux du droit de transit a quant à lui été actualisé le 30 septembre dernier, passant de 1,3 dollard us à 1,32 Dollar US par baril.

D'après Adolphe Moudiki, ce taux actualisé est appliqué sur les quantités de pétrole brut enlevées au terminal KK1 entre le 1er octobre et le 30 septembre 2023 date de la prochaine actualisation dudit taux. Ceci, en application des dispositions de l'avenant n°2 de la convention d'établissement de la Cotco.

Le cas du gazoduc Bipaga-Mpolongwe qui alimente la centrale thermique de Kribi en gaz naturel a également ponctué les assises du Cpsp. A ce sujet, les actions de contrôle de l'intégrité de son emprise et la sensibilisation des autorités locales ainsi que des populations riveraines, sur les risques liés à son exploitation ont été poursuivies.

Pour cette année, un accent a été mis sur la proscription des feux de brousse à proximité de cette emprise. On retient aussi du document que les travaux d'aménagement des sites de construction des hangars dans les centres de luttes contre la pollution par les hydrocarbures de Limbe et Kribi se sont poursuivis.

Cameroun

Le «Monsieur Afrique» américain Tibor Nagy rencontre Paul Biya

Le sous-secrétaire d'Etat américain chargé des Affaires africaines Tibor Nagy a rencontré le… Plus »

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.