Cote d'Ivoire: Exploitation illégale - 50 m3 de bois saisis à Marcory, zone industrielle

10 Décembre 2018

La direction de l'exploitation et des industries forestières (Deif) a effectué une importante saisie de bois d'origine illégale. C'était le 7 décembre 2018, dans la commune de Marcory, en zone industrielle.

L'équipe du Lieutenant-Colonel Bassimori Konaté, directeur de l'exploitation et des industries forestières a dénombré au cours de cette prise 1187 madriers d'essences diverses et 134 palettes déjà confectionnés. « Ce sont environ 50 m3 de bois exploités illégalement qui ont été découverts sur place », précise une note du ministère des Eaux et Forêts.

Qui indique par ailleurs que cette action intervient dans le respect de la nouvelle politique forestière mise en œuvre par le ministère des Eaux et Forêts. La saisine a été présentée au Lieutenant-Colonel Elvire Zouzou, directeur des forêts et de la faune.

Il faut noter que c'est sur une dénonciation anonyme que l'équipe conduite par le Lieutenant Kamagaté Mamadou a découvert, entre les villas et les somptueux appartements, de Marcory, en zone industrielle, une concession de 900 m² transformée en menuiserie industrielle dénommée PAL+.

Des personnes y exerçaient, pour ainsi dire, en toute illégalité et spécialisée dans la fabrication de palettes à base de bois issus de sciage à façon. En l'absence du premier responsable de cette contrebande, le site a été mis sous séquestre et les machines et les engins, hors d'usage.

Signalons que cette prise est le résultat de la mise en œuvre de la vision portée par ministre des Eaux et Forêts, Alain Richard Donwahi. Il entend mobiliser ses collaborateurs pour lutter contre toute forme d'action nuisant au couvert forestier en vue de préserver, réhabiliter et étendre le périmètre forestier de la Côte d'Ivoire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.