10 Décembre 2018

Togo: « L'alternance, c'est maintenant », le bout de phrase des anciens amis de UNIR qui attire la curiosité de Gakpara

Silencieux ces derniers temps, l'humoriste togolais Frédéric Yao Gakpara a décidé de rompre le silence sur l'actualité des législatives et de la campagne électorale, à travers un post sur la campagne en vue des législatives du 20 Décembre prochain.

Commentant les faits de cette campagne électorale, il dit tomber à la renverse en écoutant certains candidats dans leurs promesses de campagne.

« C'est à tomber à la renverse. Des gens que je connais bien, membres actifs du RPT-UNIR, qui se présentent ... sous de fausses bannières et qui ont le culot de scander "L'alternance c'est maintenant" ».

Voilà bien un post de Frédéric Yao Gakpara qui donne à réfléchir sur le sérieux de certains candidats ou de la liste qu'ils défendent et qui pour certains comptent marcher sur les plates-bandes de l'opposition radicale qui n'est pas en lice pour ces législatives qu'elle juge non transparente ou mieux encore, que les conditions pour des élections libres avec des chances équitables pour les candidats ne sont pas réunies.

En tout cas, en attendant, l'humoriste lit derrière ce bout de phrase "L'alternance c'est maintenant", devenu surtout slogan d'une candidate d'un parti que certains Togolais ont du mal à classer au sein de l'opposition, ou encore parmi les ailes marchandes du parti au pouvoir, que « ce pouvoir est vraiment fini ». On attendra de voir, puisque, dit-on souvent, "seule la fin justifie les moyens".

Togo

Djene Dakonam offre des maillots aux 14 clubs de D1

Arrivé à Lomé à l'issue de la saison de la Liga espagnole, Djene Dakonam a fait plusieurs… Plus »

Copyright © 2018 Télégramme228. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com).