10 Décembre 2018

Afrique: CAN Beach Soccer - Le Sénégal en monarque, Madagascar et le Nigeria en challengers

La deuxième journée de la Coupe d'Afrique des Nations de beach soccer a été favorable aux anciens champions, Sénégal et Madagascar et a permis au Nigeria, battu aux tirs au but lors de la première journée, de se remettre en selle. La journée a été propice aux buteurs puisque pas moins de 30 buts ont été marqués en trois matches.

Madagascar - Côte d'Ivoire (4-3)

A peine le chrono venait-il de démarrer que le Malgache Regis Enidiel ouvrait le compteur buts. Cueillis vraiment à froid les Ivoiriens se remettaient aussitôt dans le coup et Frédéric Aka égalisait.

Qu'à cela ne tienne, Romain Fitana réinstallait les Malgaches devant. Joli chassé croisé avant la fin du premier acte, Aka récidivait en ramenant les Ivoiriens au niveau de leurs adversaires. 2-2, le premier tiers-temps, entre le vainqueur de 2015 et le finaliste des éditions 2009 et 2013,avait tenu ses promesses.

Il faudra une erreur du gardien ivoirien Brou Cocou pour que les Malgaches mettent à profit le pénalty, transformé par Ymelda Razafimandimby, pour passer une troisième fois en tête. Ce sera le seul but du deuxième tiers-temps qui aura vu les Barea accentuer la pression dans la moitié de terrain ivoirienne.

A quelques minutes de la fin de la rencontre Hyacinthe Papet ramenait pour la troisième fois les deux équipes au coude à coude. C'était sans compter sur l'auteur du premier but Enidielqui assurait la victoire des joueurs de la Grande Ile sur le score de 4 buts à 3.

Nigeria - Libye (6-3)

Double vainqueur de l'épreuve quand celle-ci s'appelait encore championnat d'Afrique et pas encore CAN (2007 et 2009), le Nigeria était dans l'obligation de battre la Libye après son échec, aux tirs au but, contre le Sénégal lors de la première journée.

La Libye, victorieuse de la Tanzanie, avait moins de pression. Mais, contrairement aux prévisions des spécialistes, ce match s'est révélé beaucoup plus serré qu'annoncé.

Emeka Ogbonna a été le premier à allumer le feu sur une reprise de volée. Les Libyens, sans doute encouragés par leur premier succès, n'étaient pas désorientés par la réputation de leurs adversaires et Islam Alabidi rendait aux Nigérians la monnaie de leur pièce. Mieux il réalisait un doublé pour porter en avant les Libyens.

A la fin de la première période, les Nigérians ont mis les gaz. Azeez Abu, à quatre minutes de la fin du premier tiers-temps, rétablissait l'équilibre, puis la tête d'Ogodo Suleman permettait de porter le score à 3-2, enfin Emmanuel Ohwoferia, sur une frappe lointaine, corsait une addition qui passait à 4-2 au terme de la première période.

Mieux encore, le Nigeria après cinq minutes de jeu dans la seconde période accentuait son avantage par Ogbonna après une confusion devant le gardien libyen.

Abu, imitant son camarade, réussissait à son tour le doublé et on en était à 6 buts à 2. Esam Saed ponctuera la marque finale en ajoutant un troisième et dernier buts pour les Libyens, toujours au cours de la seconde période.

Le rythme s'est ensuite sérieusement ralenti dans la dernière partie du match, l'équipe libyenne fatiguée cherchant en priorité à ne pas encaisser de nouveau but et les Nigérians s'efforçant de s'économiser, victoire acquise, avant le dernier match avec la Tanzanie qui sera, pour eux, l'heure de vérité.

Sénégal - Tanzanie (12-2)

La question était de savoir par quel score les Sénégalais, champions d'Afrique sortants allaient dominer les néophytes tanzaniens. Les Lions n'ont pas perdu beaucoup de temps pour planter leur décor sur le sables de Sharm El Sheikh.

A la fin de la première période de douze minutes, l'affaire était déjà dans le sac. Les Sénégalais avaient marqué cinq fois par Lansana Diassy, Mamour Diagne, Hamidou Barry, Seyni Ndiaye et Raoul Mendy.

La leçon se poursuivra dès le début de la seconde période pour atteindre les 9-0, moment que choisira Jaruph Juma pour inscrire un but.

Les Tanzaniens ne sortiraient pas totalement de cet enfer. Yahya Tumbo l'imitera à la fin de la deuxième période mais dans la troisième Raoul Mendy frappera encore deux fois. 12-2, bon exercice pour les maîtres sénégalais. L'élève tanzanien a encore beaucoup à apprendre.

Madagascar

FIBA Africa Basketball League - Les villes hôtes du 1er tour connues

On connait où se dérouleront les matchs du premier tour du FIBA Africa Basketball League, la nouvelle… Plus »

Copyright © 2018 Confederation of African Football. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.