10 Décembre 2018

Afrique: Le secrétaire de l'OPEP visite l'Angola

Luanda — Le secrétaire général de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), Mohamed Sanuzi Barkindo, effectuera une visite de travail en Angola du 17 au 19 janvier, membre qui a participé activement à la dernière réunion du cartel en Autriche, a appris lundi l'Angop d'une source du ministère angolais des Ressources Minérales et du Pétrole.

La visite du responsable du cartel aura lieu une semaine après la 175e conférence sur le cartel qui s'est tenue les 6 et 7 de ce mois à Vienne, en Autriche, au cours de laquelle l'organisation et ses alliés, comme la Russie, ont décidé de réduire la production de janvier à 1,2 million de barils par jour pour mettre fin à la baisse des prix au cours des dernières semaines.

En octobre, le pétrole Brent, référence des exportations angolaises, était déjà négocié à 85, 078 dollars, à la Bourse de Londres, un maximum jamais atteint depuis 2014, mais avant la 175e réunion de l'OPEP, le brut a atteint le plus bas à 59 dollars. L'Angola et d'autres membres préconisent donc un prix d'équilibre satisfaisant pour les producteurs et les consommateurs.

Sur la quantité à réduire, l'OPEP cessera de produire 800 000 barils, tandis que les pays non-OPEP en réduiront 400 000 / jour, avec des quotas devant être définis dans les prochains jours par les parties.

Responsable de plus de 40% de l'approvisionnement mondial en pétrole, l'OPEP produit en moyenne 32,7 millions de barils par jour. L'Angola contribue à cette quantité de cartel de 1,5 million de barils par jour et est le deuxième producteur de pétrole de l'Afrique subsaharienne, derrière le Nigeria avec 1,7 million de barils par jour.

L'Angola a été admis le 14 décembre 2006 en tant que membre à part entière de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole lors de la 143ème Conférence extraordinaire du cartel tenue à Abuja, au Nigéria.

L'OPEP a été créée dans le but de coordonner de manière centralisée la politique pétrolière des pays membres afin de limiter l'offre de pétrole sur le marché.

Outre l'Angola, font également partie de l'organisation créée en 1960 à Bagdad, l'Algérie, l'Arabie Saoudite, les Émirats Arabes Unis, l'Irak, l'Iran, la Libye, l'Indonésie, le Nigéria, le Venezuela, le Koweït et le Qatar, qui a annoncé son retrait du cartel à partir de janvier 2019.

Le Nigérian Mohammed Sanusi Barkindo, 59 ans, a été nommé secrétaire général de l'OPEP pour un mandat de trois ans. Il a pris ses fonctions le 1 er août 2016. Auparavant, il était secrétaire général par intérim en 2006.

Formé par les universités Ahmadu Bello et Southeastern, Mohammed Barkindo a représenté le Nigéria au conseil de la Commission économique de l'OPEP entre 1993 et ??2008.

Angola

AfroLiga - Petro et 1º de Agosto luttent pour les demi-finales

Petro de Luanda et 1º de Agosto s'affrontent vendredi dans le pavillon Cidadela pour la première… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.