10 Décembre 2018

Kenya: Le pays veut s'attaquer au fléau des violences policières

Au Kenya, le directeur des poursuites pénales veut s'attaquer au problème endémique des disparitions forcées et des exécutions extrajudiciaires.

Depuis sa nomination en mars dernier, Noordin Haji est devenu le fer de lance de la lutte contre la corruption du gouvernement d'Uhuru Kenyatta, n'hésitant pas à ordonner l'arrestation de personnes très haut placées.

Le 7 décembre dernier, il a ainsi condamné publiquement les abus de la police et souhaite désormais entamer des collaborations avec les ONG de défense des droits de l'homme, une première dans le pays.

Les chiffres sont glaçants : l'association Haki Africa dénombre 43 exécutions extrajudiciaires et 31 disparitions sur la côte kényane cette année.

Même chose dans les bidonvilles de la capitale Nairobi où le Centre pour la justice sociale de Mathare recensait 57 personnes tuées par la police entre 2016 et 2017. Sans compter les dizaines de cas de viols et d'assassinats dans les bastions de l'opposition lors des dernières élections présidentielles.

La police kényane compterait ainsi parmi les pires d'Afrique, selon plusieurs organisations. Les victimes sont le plus souvent des Somalis soupçonnés de terrorisme ou de jeunes gens suspectés de faire partie de gangs.

Plan d'action collectif

Malgré l'existence de l'IPOA [Independent Policing Oversight Authority], la police des polices, rares sont les affaires qui débouchent sur des condamnations. Mais ce 7 décembre, le directeur des poursuites Noordin Haji a affirmé son engagement à lutter contre ce fléau. Et le 10 décembre, il a convié des ONG à discuter d'un plan d'action collectif.

« C'est un immense pas en avant, nous parlons enfin le même langage », se félicite Hussein Khalid, directeur de l'association Haki Africa.

L'ONG va ainsi lancer un projet-pilote dans six comtés de la côte en partenariat avec le bureau des poursuites pénales. Le but est d'améliorer les relations entre la police et la population, et s'attaquer aux causes de la criminalité.

Kenya

Eliminatoires CAN 2021 - Voici le groupe du Togo

Le Tirage au sort des éliminatoires de la CAN 2021 vient d'être effectué par le CAF ce jeudi. Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.