Togo: 'Déjà 3 morts, c'est beaucoup trop pour le Togo'

Manifestation au Togo
10 Décembre 2018

3 personnes ont été tuées au cours des manifestations - interdites - organisées depuis samedi par la coalition de l'opposition.

Lundi, un homme atteint par un projectile, a perdu la vie à Sokodé et trois autres ont été blessés.

Intervenant au journal de 20h de la TVT, le ministre de la Sécurité, Yark Damehane, a déploré ces violences ;

'Qui peut être derrière tout cela', s'est -il interrogé annonçant l'ouverture d'une enquête pour situer les responsabilités.

Il a invité les partis et les dirigeants politiques à faire preuve de responsabilité en évitant de 'faire sortir les jeunes dans la rue'.

'Déjà 3 morts, c'est beaucoup trop pour le Togo', a-t-il martelé.

La coalition de 14 partis d'opposition boycotte les prochaines législatives prévues le 20 décembre. Elle a appelé ses sympathisants à manifester.

L'objectif des opposants est de créer des troubles pendant la campagne électorale et d'empêcher la tenue du scrutin.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.