11 Décembre 2018

Cote d'Ivoire: Aka Sayé Lazare - « Il y a beaucoup trop de frustrés au PDCI/RDA, mais... »

Aka Sayé Lazare, ex-Dg de la télévision nationale et actuel Pca de l'Agence ivoirienne de gestion des fréquences (Aigf), a animé l'un des ateliers du séminaire sur l'idéologie de paix de Félix Houphouët-Boigny, organisé à San-Pedro par le Forum des houphouëtistes, les 7 et 8 décembre 2018 à l'intention des hommes des médias.

Pour Aka Sayé Lazare, le Rhdp doit faire le sacrifice qu'il faut, pour ramener le Pdci-Rda et son président Henri Konan Bédié, à la table de négociation. Ceci, pour le retour d'un climat de paix dans le pays. Selon lui, la crise actuelle entre les deux partis résulte d'un nombre élevé de frustrés au Pdci-Rda.

«J'ai entendu le doyen Niamkey Koffi (Secrétaire exécutif du Pdci-Rda chargé de la formation et de l'institut politique. Ndlr) dire dans un débat télévisé, que le "Pdci-Rda a assez avalé de couleuvres sous le régime Rhdp". C'est dire qu'il y a beaucoup trop de frustrés au Pdci-Rda. Il ne faut pas éclipser cette réalité. Mais, on ne peut pas contenter tout le monde.

Toutefois, il faut que le Rhdp s'interroge franchement sur l'acte qu'il a posé et qui a frustré son allié, qu'il corrige cette erreur pour qu'il y ait l'équité, à la joie de tous. C'est vrai que beaucoup de cadres du Rhdp ont peur de perdre leurs privilèges.

Mais, il faut aller à ce sacrifice que le Rhdp peut faire pour faire revenir la paix dans ce pays. C'est le consensus autour de la paix qui amène la paix. Pour la paix, il faut donner à l'autre et ne jamais cesser de donner.

Que les deux partis que sont le Pdci-Rda et le Rhdp s'entendent et décident d'aller au sacrifice nécessaire pour que la paix soit là . La paix sera. Le Rhdp peut décider de poser un acte fort pour ramener le Pdci-Rda à la table de négociation.

Qu'est-ce que moi, Rhdp, je suis prêt à faire, si ce sera dur à supporter pour mes militants, pour que Bédié revienne ? Pour la paix en Côte d'Ivoire, il faut qu'on le fasse pour que Bédié revienne. Les gens vont grincer les dents. Mais, il le faut», a-t-il proposé. Pour lui, il s'agit de "Vivre pour les autres, donner et recevoir".

Cote d'Ivoire

Les magistrats en colère

En Côte d'Ivoire, le pouvoir judiciaire laisse exprimer ses inquiétudes. Les magistrats dénoncent… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 L'Intelligent d'Abidjan. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.