Afrique Centrale: Déclaration de la Directrice générale du FMI, Christine Lagarde, à l'issue de sa réunion avec une délégation de haut niveau de la CEMAC

document

Mme Christine Lagarde, Directrice générale du FMI, a rencontré aujourd'hui une délégation de haut niveau des institutions de la Communauté économique des Etats de l'Afrique Centrale (CEMAC) conduite par M. Ogandaga Jean-Marie, Président du Conseil des ministres de l'Union monétaire de l'Afrique Centrale (UMAC) et ministre des Finances du Gabon et comprenant le Professeur Daniel Ona Ondo, Président of de la Commission de la CEMAC, M. Abbas Mahamat Tolli, Gouverneur de la Banque des États de l'Afrique Centrale (BEAC) et M. Halilou Yerima Boubakary, Secrétaire Général de la Commission bancaire de la CEMAC.

La réunion a été l'occasion d'une discussion ouverte et constructive sur les progrès réalisés et les défis à venir dans la mise en œuvre de la stratégie adoptée par les pays de la CEMAC et soutenue par les institutions régionales en réponse à la forte baisse des prix du pétrole de 2014. Cet effort est actuellement soutenu par le Fonds monétaire international à travers les programmes qu'il appuie dans quatre des six pays de la CEMAC. Des efforts sont en cours pour conclure des programmes soutenus par le FMI avec les deux pays restants.

A l'issue de la réunion, Mme Lagarde a fait la déclaration suivante :

« Mes discussions avec les membres de la délégation de la CEMAC ont porté sur les progrès accomplis et les défis à venir dans la mise en œuvre de la stratégie régionale pour restaurer la soutenabilité interne et externe de la CEMAC. Nous avons convenu que les efforts ont permis de prévenir une crise plus profonde, mais qu'une mise en œuvre vigoureuse des programmes au niveau des pays, combinée avec le soutien des institutions régionales est nécessaire pour le succès de la stratégie.

« J'ai noté avec satisfaction l'engagement des autorités de la CEMAC, à tous les niveaux, sous l'autorité des Chefs d'Etat, à mettre en œuvre des politiques vigoureuses et des réformes en profondeur, cruciales pour le succès des programmes soutenus par le FMI dans le court et le moyen terme. »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: IMF

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.