11 Décembre 2018

Tunisie: Du droit au développement...

À l'instar de la communauté internationale, la Tunisie a fêté hier le 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'Homme.

Une cérémonie a été organisée à cet effet, hier à la Cité de la culture à Tunis, en présence du chef du gouvernement M. Youssef Chahed, le ministre chargé des Relations avec les instances constitutionnelles, la société civile et les droits de l'Homme, M. Mohamed Fadhel Mahfoudh, des membres du gouvernement, des ambassadeurs ainsi que des représentants des lauréats du prix Nobel de la Tunisie pour la paix.

Dans son allocution d'ouverture, le chef du gouvernement a affirmé que les droits économiques, sociaux et culturels font partie intégrante du système des droits de l'Homme. Il a souligné que le développement du système des droits politiques et civils est tributaire du développement du système des droits socioéconomiques. À cet égard, M. Youssef Chahed a appelé la communauté internationale à assumer sa responsabilité envers la Tunisie en appliquant le traité international de 1986 de l'ONU qui consacre le droit au développement. Il a également déclaré que le gouvernement s'engage, de son côté, à tenir ses promesses, pour garantir l'accès au droit au développement.

Le chef du gouvernement a également rappelé que la Tunisie, étant un pays pionnier dans la région en matière de droits de l'Homme, continuera à poursuivre les efforts déployés dans l'élaboration et l'application des lois conformes aux normes et aux traités internationaux relatifs aux droits de l'Homme. À cet effet, le chef du gouvernement a fait savoir que le gouvernement a adopté, dans le cadre d'un Conseil ministériel, le projet de loi relatif à l'instance des droits de l'Homme conformément aux standards internationaux, outre l'adoption de la loi relative à la lutte contre la discrimination raciale.

De son côté, Diego Zorrilla, le coordinateur résident du système des Nations unies en Tunisie, a affirmé qu'il a été reçu en audience par le président de la République Béji Caïd Essebsi, durant la matinée de cette même journée. Le considérant comme un signal fort annoncé par les autorités tunisiennes, pour continuer leur chemin dans la consécration des droits de l'Homme en Tunisie, M. Zorilla a salué le gouvernement Chahed, en raison des « initiatives courageuses » qui ont été engagées, pour garantir plus de liberté et de droits pour les citoyens. Par ailleurs, il a appelé les autorités tunisiennes à poursuivre sa transition démocratique, en l'occurrence par la mise en œuvre de la Cour constitutionnelle, appliquer et consolider les lois relatives aux droits de l'Homme.

Tunisie

L'ISESCO appelle à décréter le 15 mars journée internationale de lutte contre l'islamophobie

L'Organisation islamique pour l'éducation, les sciences et la culture (ISESCO) a mis en garde contre la… Plus »

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.