Congo-Kinshasa: La MONUSCO célèbre la journée des droits de l'homme à la prison centrale de Kananga

communiqué de presse

Kananga, le 10 décembre 2018 - En prélude à la célébration, comme chaque année, ce 10 décembre, de la joiurnée internationale des droits de l'Homme, le Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l'homme, BCNUDH, l'unité pénitentiaire de la MONUSCO et leurs partenaires ont organisé un match de football et une campagne médicale au sein de la prison centrale de Kananga en faveur des détenus.

A cette occasion une trentaine de détenus ont été consultés et reçu des médicaments de 1ère nécessitée. Le match de football qui a opposé l'équipe de la MONUSCO à celle des détenus a été remporté par ces derniers qui ont reçu un don de vivres.

Selon Moussa Ouoba, chef de bureau a.i. et coordonnateur du bureau terrain du Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l'homme (BCNUDH) cette activité est « une occasion pour sensibiliser les détenus sur leurs droits même en étant en prison. »

Il a par ailleurs recommandé aux gestionnaires de cette maison carcérale à la promotion des droits des détenus.

De leur côté, les prisonniers ont salué le geste posé par la MONUSCO. Pour l'un d'entre eux «la MONUSCO par cette action contribue à leur bien-être et a une meilleure connaissance des droits et devoirs des détenus».

Le BCNUDH a organisé d'autre activités pour promouvoir les droits de l'homme et aussi pour encourager les populations ainsi que les forces de défense et de sécurité à s'approprier les droits de l'homme.

Ainsi, la semaine dernière, à travers le film les invisibles, 360 FARDC ont été sensibilisés à l'école de formation des officiers de Kananga tandis que des membres des organisations de la société civile de Kananga ont reçu la même sensibilisation afin de leur permettre dès maintenant de défendre les droits de quelqu'un comme le stipule le slogan de cette 70ème célébration de la journée des droits de l'homme.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Monusco

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.