Congo-Kinshasa: David Gressly - «La MONUSCO continue de mettre en œuvre son mandat de protection des civils, surtout dans le contexte électoral»

communiqué de presse

Bukavu, le 8 décembre 2018 - David Gressly, le Représentant Spécial Adjoint du Secrétaire Général de l'ONU chargé des Opérations à l'Est de la République démocratique du Congo, a bouclé le samedi 8 décembre 2018 sa visite de travail de deux jours au Sud-Kivu. Une visite utile, dit-il, en cette période préélectorale.

Arrivé à Bukavu le jeudi 6 décembre en début de l'après-midi, le Représentant Spécial Adjoint du Secrétaire Général de l'ONU en RDC a rencontré le numéro 1 de la province du Sud-Kivu, le gouverneur Claude Nyamugabo.

Leur échange a porté surtout sur les avancées en matière de sécurité et, sur le plan politique, le processus électoral. David Gressly a assuré que la MONUSCO poursuit son mandat de protection des civils, surtout dans le contexte électoral.

Cette action de la MONUSCO devrait assurer un environnement propice à l'organisation sécurisée des élections, en appui aux efforts du gouvernement de la République Démocratique du Congo. L'après-élection pour le développement de la province a également fait l'objet d'échange.

Le jour suivant son arrivée, le Représentant Spécial Adjoint s'est rendu à Shabunda, où il a eu tour à tour des discussions avec les autorités territoriales, les chefs coutumiers et la société civile.

Ceux-ci se sont exprimés sur plusieurs points, notamment le déroulement de la campagne électorale, l'avancement du déploiement des matériels de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), des défis sécuritaires dans certaines zones et des questions liées au développement.

Ce sont des préoccupations auxquelles David Gressly a prêté une oreille attentive, convaincu de la nécessité de mener un plaidoyer pour le désenclavement du territoire de Shabunda, entre autres actions, pour le bien-être économique et sécuritaire de la population de ce territoire.

Au cours de sa visite de travail, le Représentant Spécial Adjoint a rencontré également le personnel de la MONUSCO à Bukavu ; ensemble, ils ont échangé sur la vie de la Mission et les conditions de travail.

Avant de quitter le Sud-Kivu et à quelques semaines des élections prévues le 23 décembre 2018, David Gressly a souhaité bonne chance à tout le monde.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Monusco

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.