11 Décembre 2018

Afrique de l'Ouest: Programme "Elite BRVM Lounge" - Déjà 20 PME dans le starting block

Vers une autre année de consécration pour la Bourse régionales des valeurs mobilières (Brvm). En moins d'une année, elle a attiré déjà 20 entreprises pour le programme Elite Brvm lounge. Un programme créé en 2012 par le London Stock exchange group (Lseg) et visant à faciliter l'accès des Petites et moyennes entreprises (Pme) au financement à long terme.

En mars dernier 2018, 10 Pme avaient été choisies pour intégrer Elite Brvm Lounge. Et, ce lundi 10 décembre de la même année, une autre cohorte de 10 entreprises est signalée.

Il s'agit de trois entreprises du Benin (ATC IB, Benin-Petro, Isocel Telecom), trois entreprises du Burkina Faso (ASI BF SA, Général des Assurances et Sodigaz APC), deux du Sénégal (Neurotech et Technologies services), une entreprise de la Côte d'Ivoire (Ensbtp) et Sodigaz du Mali.

Comme critères, ces Pme sélectionnées devaient avoir un chiffre d'affaires supérieur à 500 millions et en augmentation par rapport à l'année précédente ; Un ratio résultat d'exploitation sur chiffre d'affaires supérieur à 5% ou un excédent brut d'exploitation sur le chiffre d'affaire supérieur à 10% et un ratio dette nettes sur l'excédent brut inferieur à 4.

« Cette deuxième cohorte va avoir la troisième et la quatrième session de formation pour les trois prochains jours sur le volet financier, particulièrement sur les aspects liés à l'évaluation de l'entreprise.

Nos experts qui nous accompagnent (les grands cabinets comptables comme Mazard, Deloitte, price) vont donner à ces Pme les outils rudimentaires de l'évaluation d'entreprise.

Une fois que ces entreprises vont passer ces 3e et 4e session de formation, elles seront maintenant à la dernière phase qui est celle de monter une histoire boursière et de se préparer à se faire coter », a expliqué le directeur général de la Brvm, Dr Edoh Kossi Amenouve.

Il a souhaité que ces Pme préparées puissent accéder par la suite au troisième compartiment de la Brvm, surtout que les critères de sélection de ces entreprises dans le programme Elite, ne sont pas si éloignés des critères d'admission à la cote de la Brvm, notamment au troisième compartiment, affirme-t-il.

Pour l'ambassadeur du Maroc en Côte d'Ivoire Abdemalek Kettani, ce programme donne de l'espoir aux entreprises et promeut non seulement la coopération Nord-sud mais aussi la coopération sud-sud, car, la bourse de Casablanca a aussi expérimentée ce programme de la bourse de Londres.

Au départ dubitative, l'ambassadrice de la Grande Bretagne en Côte d'Ivoire Josephine Gault s'est dite fière que ce programme porte ses aujourd'hui fruits. Elle a salué la collaboration entre la bourse de Londres, de Casablanca et la Brvm.

Honoré par cette deuxième cohorte en Afrique de l'ouest francophone, le directeur général du programme Elite, Maximiliano Legrace, a invité les entreprises à s'y intéresser. Car, dit-il, Elite Brvm Lounge n'est pas que la formation, il permet aussi aux Pme de nouer des partenariats d'affaires.

Cote d'Ivoire

Propos de Valentin Kouassi, président de la Jpdci urbaine

Le président national de la jeunesse urbaine du Parti démocratique de Côte d'Ivoire est en… Plus »

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.