11 Décembre 2018

Sénégal: Blocage du budget réaménagé de l'Aps - Les travailleurs en grève, dés ce mercredi

Vers une nouvelle paralysie de l'Agence de presse sénégalaise (APS). La section du Syndicat des professionnels de l'information et de la communication du Sénégal (SYNPICS) de l'APS annonce une grève à partir de demain, mercredi 12 décembre 2018, et ce, jusqu'à approbation du budget réaménagé de ce média d'Etat.

«La section du Syndicat des professionnels de l'information et de la communication du Sénégal (SYNPICS) de l'Agence de presse sénégalaise (APS) informe qu'elle a reçu mandat de l'Assemblée Générale réunie ce lundi 10 décembre de déclencher une grève à partir de mercredi 12 décembre 2018 jusqu'à approbation du budget réaménagé de l'APS, bloqué par l'attitude irresponsable du directeur de Cabinet du ministère de la Communication.»

C'est la section SYNPICS de l'APS qui annonce ainsi de nouvelles perturbations au sein de l'entreprise de presse étatique.

La Section SYNPICS de l'APS précise, à l'intention de l'opinion nationale et internationale, que «la situation de l'Agence de presse n'a pas encore connu d'évolution notable malgré les efforts financiers consentis par l'Etat du Sénégal suite aux instructions du président de la République, réitérées au mois de septembre dernier.»

Donc «plus de deux mois après que l'APS ait bénéficié d'une rallonge budgétaire (le 4 octobre 2018), l'exécution de celle-ci n'est toujours pas possible du fait de la seule mauvaise volonté du directeur de Cabinet du ministère de la Communication, des Télécommunications, de la Poste et de l'Economie numérique.

Alors que le budget réaménagé a été adopté par une réunion expresse du Conseil d'administration datée du 23 octobre, le processus d'adoption de celle-ci qui implique un visa de la tutelle technique (signature de documents) est rendu impossible par le refus inexplicable du directeur de Cabinet du ministère, Monsieur Souleymane Diallo, exigeant un inversement du processus de signature, en violation flagrante de l'orthodoxie administrative.»

Selon les travailleurs de l'APS, «la résolution déjà signée par le Président du Conseil d'administration, autorisant une augmentation partielle des émoluments des agents suite à la signature d'un accord d'entreprise, est bloquée par le Sieur Diallo, au simple motif qu'il «ne comprend pas et qu'avant de signer il faudra que le ministre des Finances signe d'abord».

Or, la tutelle financière, dernier destinataire de cette résolution qui est une partie du dossier de validation du réaménagement budgétaire, ne peut en aucun cas apposer une quelconque signature sur ledit document si celui-ci n'est pas préalablement visé par la tutelle technique.»

Et d'ajouter que «Monsieur Diallo, coutumier des faits, puisqu'ayant déclaré dans un échange avec le secrétaire général de la section SYNPICS que «ce ne sont pas des syndicats qui vont régler le problème de l'APS» s'est inscrit dans une logique de «bloquer l'APS» depuis son arrivée au département de la Communication.

En effet, c'est la deuxième fois que son «indolence administrative» bloque ou retarde l'exécution du budget de l'APS, le même Souleymane Diallo ayant l'année dernière trainé des pieds pour le même exercice au point que l'APS a frôlé le «blocage de son budget», explique-t-on dans le texte.

Sénégal

Résolutions du Conseil des Ministres de l'UMOA tenue à Dakar, le 22 mars 2019

Le Conseil des Ministres de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) a tenu sa première… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.