11 Décembre 2018

Cameroun: Communication - Des régulateurs africains à Yaoundé

La 9e conférence du Réseau des instances africaines de Régulation s'ouvre demain au palais des Congrès.

35 pays membres du Réseau des instances africaines de régulation de la communication (RIARC) déposent leurs valises dès demain à Yaoundé. C'est à la faveur de la 9e Conférence des instances de régulation de la communication d'Afrique (CIRCAF) couplée aux festivités marquant le 20e anniversaire du RIARC qu'accueille le Conseil national de la communication (CNC). Une rencontre internationale placée sous le très haut patronage du chef de l'Etat qui va se dérouler au palais des Congrès de Yaoundé.

Avec pour thème : « 20 ans du RIARC : défis et perspectives », le programme concocté par les soins du CNC s'étale sur trois jours autour d'un séminaire thématique, de la conférence des présidents des instances africaines de régulation et la célébration des 20 ans du Réseau des instances africaines de régulation. L'objectif étant de réussir leurs missions régaliennes et redorer l'image du continent africain en matière de communication. En plus de cela, les membres de cette instance entendent renforcer l'autorité et la visibilité du RIARC ainsi que celle des instances membres dans les espaces nationaux, régionaux et internationaux traitant des questions relatives à la régulation des médias à l'ère de la société de l'information.

A cet effet, les enjeux majeurs de la 9e CIRCAF concernent aussi bien le séminaire thématique que la conférence des présidents. Sur les objectifs du séminaire thématique, il est attendu des participants, d'identifier les défis et opportunités de la régulation des médias à l'ère du numérique. Ceci afin de s'outiller en conséquence. Le partage des expériences n'est pas en reste avec l'identification des actions communes pour un partenariat entre institutions de régulation de contenus et organes régulateurs de contenants.

La conférence des présidents des instances membres du RIARC aura pour mission d'établir un bilan détaillé de ses 20 années d'existence et de réfléchir à la définition d'un nouveau cadre juridique de la régulation des médias à l'aube de cette nouvelle ère particulièrement portée sur le numérique. En guise de rappel, le Réseau des instances africaines de régulation a vu le jour en juin 1998 avec pour objectif de renforcer la coopération en matière de régulation de la communication sur le continent africain ; garantir et assurer la protection de la liberté de la presse. Ainsi que de consolider les entreprises médiatiques du continent.

Cameroun

Le premier semestre de la présidence Kamto

Si le conseil constitutionnel n'avait pas consacré un vol avec preuves, le professeur Kamto serait aujourd'hui en… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.