12 Décembre 2018

Maroc: Festival national du théâtre "Nissyan", l'histoire d'une femme tiraillée entre modernité et traditions

La pièce de théâtre "Nissyan" (Oubli), mise en scène par Messaoud Bouhcine et présentée dimanche soir à Tétouan, relate l'histoire d'une femme désespérée, tiraillée entre attachement à sa société d'origine et immersion dans un Occident inhospitalier. Après avoir achevé ses études à Paris et rallié la mère-patrie, "Nissyan" (interprétée par Hasna Tamtaoui) vit isolée dans le foyer familial, dans un état de désespoir et de désarroi psychologique, social et culturel.

Et pour cause, elle se sent écartelée entre son identité, ses racines et ses traditions qui représentent un bouclier pour elle, et l'immersion dans une modernité matérielle ne lui offrant aucune stabilité ou quiétude. Un jour, en lisant un roman, "Nissyan" réalise que l'héroïne n'est autre qu'elle-même et que l'auteur y raconte sa propre histoire, rapportée par l'un de ses anciens amants. Scandalisée, elle décide alors de chercher l'écrivain pour le réprimander et le dénoncer publiquement. Dans une déclaration à la MAP, le réalisateur de la pièce a indiqué que "Nissyan" est une adaptation théâtrale du roman "Imraat al-Nissyan" de l'écrivain Mohamed Berrada, soulignant qu'il a veillé à conserver la richesse et la profondeur de l'œuvre de Berrada sous forme de scènes riches en connotations politiques reflétant le militantisme ayant marqué la période traitée par le texte. A travers cette pièce théâtrale, M. Bouhcine a indiqué qu'il tente une relecture de l'histoire du militantisme politique à partir du contexte actuel, notant que ce travail joue sur l'ambivalence réalité/imagination. "Nous avons essayé du côté esthétique de faire en sorte que le discours ne soit pas abstrait et qu'il comporte une dimension dramatique pour rendre compte fidèlement du vécu et des confidences faites par les personnages", a-t-il ajouté.

La 20ème édition du Festival national du théâtre, organisée en collaboration avec la wilaya de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et les conseils élus, sera émaillée de rencontres sur la thématique de "De l'art et de la vie", outre un colloque sur "La documentation théâtrale: réalité et perspectives" et des workshops à la Faculté des lettres et dans les lycées.

Trois pièces de théâtre de la troupe Achihab de Casablanca, du Club de la femme pour le théâtre de Fès et de la troupe Rwicha pour la culture et les art de Khémisset, ont été présentées hors compétition lors de la troisième journée du festival.

Maroc

Le rêve canadien s'éloigne pour des centaines de Marocains

La «loi 9» réduit le taux de l'immigration et corse les conditions de l'obtention du sésame Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Libération. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.