11 Décembre 2018

Cote d'Ivoire: CAN 2021 - Le gros coup de gueule de Serge Aurier

Comme beaucoup d'Ivoiriens, Serge Aurier ne digère pas. Le plus grand flou règne actuellement sur les prochaines Coupes d'Afrique des Nations. Après avoir retiré l'organisation au Cameroun pour 2019, la CAF a décidé de lui attribuer celle de la CAN 2021 au détriment de la Côte d'Ivoire, qui avait initialement été désignée comme pays hôte.

Le capitaine de la sélection ivoirienne, Serge Aurier, estime que le retrait de l'organisation de l'édition 2021 de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) à son pays est « une décision stupide » de la Confédération africaine de football (CAF). Le latéral droit de Tottenham ne mâche pas ses mots.

« Je suis choqué, je ne comprends pas cette décision, pour moi c'est une magouille, une affaire de politiciens. C'est dommage, c'est une décision stupide», a taclé le capitaine de la Selefanto, lors de l'émission Talents d'Afrique diffusée lundi soir sur Canal+. De son côté, le président de la CAF, Ahmad, affirme que la Côte d'Ivoire ne pourra jamais être prête pour 2021.

Après le retrait de l'édition 2019 au Cameroun (sans connaître le nouveau pays hôte pour l'instant) pour des retards dans les infrastructures et un manque de garantie sécuritaires, la CAF a décidé, « pour arranger les choses de manière vraiment humaine », de décaler les pays hôtes des prochaines éditions.

La Confédération africaine de football (CAF) « attend » une réponse de la Côte d'Ivoire, qui n'est plus le pays hôte de la CAN 2021 après le retrait de la CAN 2019 au Cameroun et le décalage des éditions, pour accepter l'organisation de la CAN 2023, a annoncé à l'AFP le président de l'instance, lundi.

Cote d'Ivoire

Les magistrats en colère

En Côte d'Ivoire, le pouvoir judiciaire laisse exprimer ses inquiétudes. Les magistrats dénoncent… Plus »

Copyright © 2018 Africa Top Sports. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.