Afrique: CAN 2019 - Les vérités d'Ahmad à propos de la candidature du Congo

11 Décembre 2018

Le pays hôte de la CAN 2019 sera désigné le 9 janvier à Dakar, a annoncé le président de la Confédération africaine de football (CAF). Au micro de RFI, le Malgache Ahmad est par ailleurs revenu sur le souhait de la CAF d'organiser la CAN 2021 au Cameroun et celle de 2023 en Côte d'Ivoire.

Le 2e vice-président de la Confédération africaine de football (CAF), Constant Omari, a révélé vendredi que le Congo-Brazzaville a postulé pour accueillir la compétition. Mais le pays des Diables Rouges a fait savoir qu'il n'est pas candidat à l'organisation de la CAN 2019, a indiqué son ministre des sports sur RFI, dimanche 9 décembre, contredisant l'annonce faite par le dirigeant de la CAF.

Difficile de démêler le vrai du faux dans ce dossier mais le président de la CAF, Ahmad, a confirmé lundi que les Diables Rouges ont bien fait part de leur intérêt dans un premier temps. « Je ne veux pas aller vers ces polémiques-là. Je laisse à la presse les investigations. La CAF a reçu des lettres, dont une de la part du Congo. Ils doivent se poser des questions entre eux : qui a envoyé cette lettre ? Qui a donné l'ordre de le faire ? », a simplement glissé le Malgache au micro de RFI.

Constant Omari, deuxième vice-président de la CAF, avait affirmé vendredi que le Congo-Brazzaville s'était porté candidat à l'organisation de la CAN 2019, qui devra regrouper 24 équipes pour la première fois. Son organisation a été retirée au Cameroun, dont les préparatifs ont été jugés insuffisants, et la CAF doit désormais trouver un autre pays organisateur avant fin 2018.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.