11 Décembre 2018

Sénégal: Les consignes de vote de Karim Wade et Khalifa Sall vont peser contre Macky Sall

Le président sortant et candidat à sa succession fait face à une opposition dont les principales têtes d'affiches ont été écartées en raison de poursuites judiciaires. Mais les consignes de vote pourraient tout changer.

"Les consignes de vote seront en défaveur de Macky Sall" (Abou Sané, ancien député de la coalition Sopi)

Les candidats à l'élection présidentielle sénégalaise ont commencé à déposer leur dossier de candidature pour le scrutin du 24 février 2019. Contrairement aux précédents scrutins présidentiels, l'actuel chef d'Etat et candidat à sa succession fera face à une opposition dont les principales têtes d'affiches ont été écartées en raison de poursuites judiciaires.

C'est les cas de Karim Wade, fils de l'ancien président Abdoulaye Wade, et de Khalifa Sall, ancien maire de Dakar. Malgré tout, selon Abou Sané, ancien député de la coalition Sopi qui avait porté au pouvoir Abdoulaye Wade, les consignes de ces deux poids lourds de la scène politique sénégalaise pourraient faire basculer le vote en défaveur de Macky Sall.

Sénégal

Résolutions du Conseil des Ministres de l'UMOA tenue à Dakar, le 22 mars 2019

Le Conseil des Ministres de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) a tenu sa première… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.