11 Décembre 2018

Guinée: Sidya Touré lâche aussi Alpha Condé

Nommé en janvier 2016, Sidya Touré, le président de l'UFR, Union des forces républicaines, a démissionné de ses fonctions de Haut représentant du président Alpha Condé.

Sidya Touré a été nommé au lendemain de la réélection du président Alpha Condé en 2015 au poste de Haut Représentant du Chef de l'Etat. L'ancien Premier-ministre explique à la DW avoir accepté ce poste pour éviter l'embrasement du pays, au sortir de l'élection présidentielle contestée de 2015.

Près de trois ans après, la collaboration avec le président Alpha Condé n'a pas porté ses fruits, selon celui qui est arrivé troisième, lors de l'élection présidentielle de 2010 et 2015 en Guinée.

Cette démission fait suite à celle du ministre de la Citoyenneté et de l'Unité nationale, Khalifa Gassama Diaby. Celui-ci avait démissionné, mi-novembre, des ses fonctions en lançant un appel pour que la Guinée "renonce à la violence d'Etat", aux "violences politiques et sociales, ainsi qu'à toutes les formes d'injustices, d'exclusions et de mépris qui forment les ingrédients explosifs de la haine, de la violence, de la division et de notre destruction collective".

Au micro d'Eric Topona, Sidya Touré, explique les raisons de sa démission, ses futures relations avec les autres leaders de l'opposition politique et sur ses ambitions pour la présidentielle de 2020.

Guinée

Le conseiller personnel d'Alpha Condé à Lomé

Faure Gnassingbé a reçu dimanche Tibou Kamara, le conseiller personnel du président guinéen… Plus »

Copyright © 2018 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.