11 Décembre 2018

Togo: Des « actions violentes » des étudiants contraignent les autorités à suspendre les activités pédagogiques jusqu'à nouvel ordre

Est-ce par crainte de voir la situation se dégénérer et devenir incontrôlable, ou juste par souci de trouver une solution adéquate aux besoins des étudiants ? C'est la grande interrogation à laquelle seules les autorités universitaires de ce deuxième temple du savoir du Togo peuvent répondre.

D'après une note affiché ce 11 Décembre 2018, il est indiqué que « suite aux actions violentes dont se sont rendus coupables certains étudiants revendiquant le payement des arriérés de tranches d'allocations de bourses et aides, et dans le souci de préserver l'intégrité physique des personnes et des biens, les activités pédagogiques à l'Université de Kara sont suspendues jusqu'à nouvel ordre » à compter de cette date.

Cette note signée du professeur Komla Sanda informe que « la présidence est en contact avec l'autorité ministérielle et la Direction des bourses et stages afin de permettre aux étudiants concernés de rentrer dans leur droit dans le meilleur délai possible ».

On peut comprendre à suffisance que la période étant électorale dans le pays, et aussi déjà délétère avec des mouvements de contestations des partis de l'opposition qui ne prennent pas part au scrutin du 20 Décembre prochain, elle n'est pas propice pour des actions violentes sur quelque campus du Togo. Ce qui pourrait desservir encore moins l'image gouvernement togolais.

Togo

Le Togo a organisé son premier Forum économique avec l'Union européenne

Plusieurs opérateurs économiques européens et togolais se sont séparés, hier vendredi… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Télégramme228. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com).