11 Décembre 2018

Congo-Brazzaville: Sécurité alimentaire et nutritionnelle - L'alliance parlementaire prépare sa feuille de route

Les parlementaires congolais veulent participer au combat contre la faim et la malnutrition. Un comité technique composé de sénateurs, députés et cadres sectoriels s'est réuni, le 11 décembre à Brazzaville, pour élaborer les instruments de travail.

Les propositions du groupe technique seront examinées, ce 12 décembre, lors d'une assemblée générale de l'Alliance parlementaire congolaise pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Elles concernent notamment l'axe stratégique 2019-2021 avec un plan d'actions prioritaires ainsi qu'un budget et un règlement intérieur de l'alliance.

La mobilisation des élus nationaux avec le soutien de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) intervient face à l'explosion des importations alimentaires pour satisfaire les besoins de la population. Une telle dépendance du pays aux produits importés a provoqué, ces dernières années, la flambée constante des prix des denrées alimentaires et l'accès de plus en plus difficile à une alimentation saine et suffisante pour l'ensemble de la population et surtout les ménages les plus vulnérables.

Une situation alarmante dont les parlementaires sont les mieux placés pour attirer l'attention du gouvernement, en raison de leurs responsabilités législative, budgétaire et de contrôle. Ils continuent de se mobiliser sur tous les fronts même à l'extérieur du Palais des congrès comme en témoigne le secrétaire général de la plate-forme, Alphonse Boundo- Nesa.

« Nous avons pris part à la première journée parlementaire de lutte contre la malnutrition avec le concours de l'Unicef, aux mêmes initiatives avec le ministère de l'Agriculture, ainsi que la participation de notre délégation au premier sommet parlementaire mondial contre la faim et malnutrition, à Madrid, en Espagne », a souligné le deuxième vice-président du Sénat, Alphonse Boundo- Nesa.

L'alliance peut compter sur ses partenaires de la FAO, le Programme alimentaire mondial et le Fonds des Nations unies pour l'enfance, qui ont promis d'accompagner l'initiative des parlementaires. « L'engagement politique des parlementaires est conforme aux Objectifs de développement durable un et deux. Ils vont adopter une loi sur le droit à l'alimentation et le développement de l'agriculture », a assuré la représentante résidente de la FAO au Congo, Suze Percy Filippini.

Notons qu'au cours de la réunion des membres de l'alliance ce mercredi, le ministère de l'Agriculture, de l'élevage et de la pêche va sensibiliser les participants à la politique gouvernementale en matière de sécurité alimentaire et nutritionnelle.

Congo-Brazzaville

ONU-Habitat - Le premier forum urbain national prévu pour juillet

Les assises regrouperont toutes les parties prenantes impliquées dans le secteur de l'habitat. Il s'agira de… Plus »

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.