Tunisie: Cinq personnes mortes par asphyxie au monoxyde de carbone à Ain Turck (protection civile)

Oran — Cinq femmes sont mortes asphyxiées au gaz de monoxyde de carbone mardi soir dans la daïra de Ain Turck (Oran), a-t-on appris des services de la protection civile.

L'unité secondaire de la protection civile d'Ain Turck est intervenue pour évacuer une femme âgée de 26 ans morte asphyxiée par le gaz de monoxyde de carbone dans sa maison. Son corps a été transféré à la morgue de l'hôpital d'Ain Turck.

Une heure plus tard, les agents de la même unité de la protection civile sont revenus à l'immeuble où résidait la victime pour découvrir quatre autres femmes âgées de 20 à 25 mortes dans les mêmes circonstances dans un autre appartement, a-t-on indiqué cité par l'APS.

Les services de la protection civile ont indiqué que cette asphyxie serait due à une fuite du gaz d'une chaudière.

Les services compétents ont ouvert une enquête pour déterminer les circonstances de ce drame.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.