Tunisie: Chammakhi plus décisif que jamais !

12 Décembre 2018

JSK : Krioui, Rabaï, Romdhani, Harbi, Laayouni, Meskini, Mtiri (Addemi 75'), Aouichi, Zaidi (Bouguerra 60'), Sassi (Frioui 84') et Salhi

CA : Charfi, S. Laabidi, Ayachi, Belkhiter, Salhi, Ben Yahia, Ayadi, Mcherek, Darragi (Dhaouadi 85'), Khfifi (Z. Laabidi 78') et Chammakhi (Haddad 90').

Expulsion : Ayoub Mcherek (70') et Riadh Frioui (90'+5).

Entre une Jeunesse Sportive de Kairouanaise en quête de résultat positif afin de sortir du gouffre et un Club Africain qui cherche à confirmer sa bonne santé du moment, on s'attendait à un match très disputé. Rien de tel durant les vingt premières minutes de la rencontre, ennuyeuses à mourir.

Il a fallu attendre la 25' pour assister à la première occasion digne de ce nom. Une occasion signée Yassine Chammakhi qui profita d'une erreur anodine de la défense kairouanaise pour tromper le gardien Krioui et ouvrir la marque au profit des siens (25').

A partir de cet instant, les débats commencent enfin à être animés et on pouvait dès lors voir des occasions créées de part d'autre.

La réaction des Aghlabides ne s'est pas fait attendre, mais le centrage de la gauche de Mosaab Sassi est passé légèrement au-dessus de la transversale (26').

Dans le camp clubiste, le but de Chammakhi a libéré ses camarades, Oussama Darragi en particulier, dont le tir passa aussi au-dessus de la transversale (29').

Quelques minutes plus tard, le même Darragi est revenu à la charge pour servir en retrait Ghazi Ayadi qui, seul face au portier aghlabide, tira à côté laissant ainsi filer une belle opportunité pour doubler la mise (43').

Un but et deux cartons rouges

L'entame de la deuxième période était plutôt prometteuse avec une première alerte sérieuse du côté kairouanais quand la tête plongeante de Zaidi frôla le montant droit des filets de Charfi (46').

Une dizaine de minutes plus tard, Ghazi Ayadi a tenté de prendre au dépourvu le portier kairouanais d'un tir puissant des 25 mètres, mais Krioui se montra vigilant et intercepta sa balle (59').

Malgré leurs efforts et l'expulsion de Mecherek, les Aghlabides n'ont pas réussi à revenir dans le match. Pourtant, le nouvel entraîneur kairouanais, Khaled Mouelhi, a opéré des changements dans la perspective d'apporter une plus-value à l'animation offensive. En vain. Ce sont les Clubistes africains qui finissent par accentuer leur avantage au score par un deuxième but, signé Yassine Chammakhi, plus décisif que jamais quand il se faufila de la gauche et d'un tir croisé plaça la balle dans les filets d'un Krioui impuissant (73').

Les cinq minutes du temps additionnel ne changèrent rien à la donne. Le Club Africain est sur sa lancée alors que la Jeunesse Sportive Kairouanaise continue à manger son pain noir.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.