12 Décembre 2018

Congo-Kinshasa: Incidents à la campagne de Fayulu - Kyungu indexe la police et l'armée

Photo: Radio Okapi
Des véhicules calcinés dans un entrepôt de la Commission électorale nationale indépendante à Kinshasa, jeudi 13 décembre 2018. Capture d’écran Youtube

« On nous a arrosé des gaz lacrymogènes, on nous a brutalisé, on est allé sur le lieu du meeting, on a vandalisé tous les matériels », a déploré le coordonnateur de la coalition Lamuka dans le Grand Katanga, Gabriel Kyungu Wa Kumwanza, après les échauffourées qui ont émaillé mardi 11 décembre l'arrivée à Lubumbashi de Martin Fayulu, candidat de la coalition Lamuka à l'élection présidentielle.

« Nous ne comprenons pas pour quelle raison. Seuls, eux-mêmes qui ont fait ça ne peuvent pas mentir pour dire qu'il s'agit d'un parti adverse. Non, il s'agit du gouvernement qui nous a envoyé la police et l'armée pour faire ce que l'on vient de subir », a-t-il dénoncé.

Jean-Pierre Bemba, président du Mouvement de Libération du Congo (MLC), qui soutient également la candidature de Martin Fayulu dans le cadre de la coalition Lamuka a aussi condamné ces incidents de Lubumbashi.

Congo-Kinshasa

La légitimité de la réunion interinstitutionnelle remise en question

En RDC, l'élection des gouverneurs est renvoyée à une date ultérieure et l'installation des… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio Okapi. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.