Angola: Augmentation de cas d'amygdalite à Cunene

Ondjiva — Mille 327 cas d'amygdalite aiguë et chronique ont été diagnostiqués de janvier à novembre cette année à l'hôpital général d'Ondjiva, province de Cunene, soit une augmentation de 47 cas par rapport à la même période en 2017.

Les données ont été divulguées mercredi à l'ANGOP à Ondjiva par le responsable de l'hôpital, Cármen de Ângela, ayant admis que ce nombre pourrait être plus élevé, car de nombreux patients atteints d'amygdalite ne recourent pas aux unités de santé pour diverses raisons.

L'oto-rhino-laryngologiste a également souligné que, pour changer la situation, le secteur de la santé de la province de Cunene menait une campagne de sensibilisation auprès des communautés locales afin d'encourager la population à toujours rechercher des services de santé en cas de maladie.

Il a conseillé à la population d'éviter de consommer des boissons très froides, des séjours prolongés dans des lieux climatisés, l'usage de cigarettes et l'ingestion d'aliments très chauds, afin d'éviter la maladie.

L'amygdalite est une inflammation causée par le gonflement des amygdales, une sorte de ganglions lymphatiques situés sur le côté de la gorge et derrière la bouche.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.