12 Décembre 2018

Angola: Un phytothérapeute publie la deuxième édition d'un livre sur l'infertilité

Lobito — La deuxième édition du livre "Comment combattre l'infertilité - Phytothérapie et nutrition", rédigée par le phytothérapeute angolais Gabriel Viva, a été placée mardi à la disposition du public de Benguela.

Le livre aborde les problèmes de santé publique dans le domaine de l'infertilité féminine et masculine, et la prévention en tant qu'élément clé de la réduction de la mortalité hospitalière.

Dans le livre, le spécialiste, de 45 ans, propose également des médicaments pour l'épilepsie, la ménopause précoce, l'inflammation testiculaire, l'impuissance sexuelle et l'aménorrhée, c'est-à-dire l'absence de menstruation sans que la femme soit enceinte, ainsi que le manque de sperme chez l'homme.

Gabriel Viva, qui s'est confié à l'Angop, a également attiré l'attention sur la nécessité pour les communautés d'avoir accès à ces connaissances, vu que le livre propose des médicaments à base de plantes, qui peuvent être pris consulter un médecin conventionnel.

Selon le naturopathe souligne, parmi les principales causes de ces problèmes de santé figurent les mauvaises habitudes alimentaires des Angolais, le manque d'hygiène et l'alcoolisme, en particulier chez les plus jeunes.

Tiré à trois mille exemplaires, ce deuxième ouvrage, révisé et mis à jour, compte désormais 149 pages, contre les 48 de la première édition, paru en 2017 dans la province de Huambo.

Né à Huambo, Gabriel Viva, naturopathe depuis 2004, il est diplômé en phytothérapie et master en nutrition. Il est lié à l'étude des herbes naturelles depuis l'âge de 12 ans sous l'influence de son père, un vétérinaire portugais formé à l'Université de Coimbra.

Angola

Le Groupe Radisson veut construire cinq hôtels à Luanda

Cinq hôtels de 3 à 5 étoiles devraient être construits dans le pays dans les prochaines… Plus »

Copyright © 2018 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.