12 Décembre 2018

Afrique: Officiel - Le Maroc n'organisera pas la CAN 2019

Photo: Africa Top Sport
CAN 2019: LE MAROC NE SERAIT PAS CANDIDAT!

Le ministre de la Jeunesse et des sports, Rachid Talbi Alami, vient d'affirmer à la chaîne de télévision Arryadia que le Maroc n'organisera pas la Coupe d'Afrique des nations de football 2019

Avant que Rachid Talbi Alami n'officialise le renoncement du Maroc, une rumeur a circulé au début de l'après-midi annonçant que le Maroc renonce à déposer sa candidature.

Contacté à ce sujet par la rédaction de camer.be, une source au sein de la Fédération royale marocaine de football nous a assuré que «la FRMF n'a jamais dit qu'elle va déposer sa candidature. On a toujours dit et redit que nous soutenons le Cameroun», nous a-t-il expliqué.

Après le retrait de l'organisation de la CAN 2019 au Cameroun pour plusieurs retards dans la livraison des infrastructures necessaires à l'organisation de la CAN, le Maroc était très souvent évoqué dans les chaumières et était même l'un des favoris pour accueillir pendant les mois de juin et juillet 2019, la première CAN à 24 équipes de l'histoire du football africain.

La déclaration de ce jour de Rachid Talbi Alami met donc fin à tout suspens concernant la candidature du Maroc.

La Confédération africaine de football (CAF) dispose désormais de 48 heures pour trouver un pays qui souhaiterait organiser la Coupe d'Afrique des nations.

Le processus de candidature à l'organisation de la CAN 2019 s'achève en effet ce 14 décembre 2018 et la CAF est censée choisir le futur pays organisateur du tournoi, le 9 janvier 2019 à Dakar.

Maroc

Les retombées positives de la digitalisation sur le système fiscal marocain

La digitalisation a un impact positif sur le système fiscal marocain. Le secrétaire général… Plus »

Copyright © 2018 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.