Sénégal: Phase II du PSE - Macky Sall encourage une "place stratégique" et un "rôle majeur" du privé

Dakar — Le président de la République, Macky Sall, a encouragé mercredi le gouvernement à "renforcer la place stratégique et le rôle majeur du secteur privé national et international dans le financement et l'exécution des programmes et projets publics durant la période 2019-2023".

Cette période va marquer l'exécution du Plan d'actions prioritaires (PAP), phase II du Plan Sénégal émergent (PSE), mis en œuvre depuis 2014.

Le chef de l'Etat, qui présidait le conseil des ministres, a "magnifié la finalisation du Plan d'actions prioritaires[... ]- avec l'assistance et l'implication de toutes les parties, Etat, secteur privé, société civile".

Le PAP "sera présenté, sous sa présidence effective, lors du 7ème Groupe consultatif pour le Sénégal, les 17 et 18 octobre à Paris".

Par ailleurs, il a demandé au gouvernement "de préparer", après le Groupe consultatif, "l'adoption d'un projet de loi de programme sur le financement" du Plan Sénégal émergent (PSE), cadre de référence des interventions des acteurs au développement.

Il a remercié les "différents partenaires techniques et financiers qui soutiennent le Sénégal, sans relâche, à travers leurs stratégies pays conclus avec le Gouvernement, dans la mise en œuvre optimale des phases 1 et 2 du PSE".

Ce groupe consultatif, organisé avec l'appui de la Banque mondiale et du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) marquera la huitième édition de la table ronde des bailleurs du Sénégal.

"Pour réussir la mise en œuvre du PAP 2019-2023, le Gouvernement souhaite la mobilisation des ressources financières tant publiques que privées.

La stratégie de financement dudit plan repose sur une mobilisation optimale de ressources internes (publiques et privées) et sur un recours à des financements extérieurs (publics, privés, diaspora, etc.)", selon un document publié sur le site du gouvernement.

A propos de la session budgétaire, le président Sall a "félicité le gouvernement et les députés pour le vote de la loi de finances pour l'année 2019, de la loi de règlement de l'année 2017 et de la loi portant approbation du Programme triennal d'investissements (PTIP) 2019-2021".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.