Ile Maurice: Anse-la-Raie - La RDA bientôt fixée sur un nouveau tracé

12 Décembre 2018

«Le nouveau tracé ne sacrifiera que quatre ou cinq arbres». Ce sera la seule indication qu'acceptera de nous donner une source proche des autorités sur le Cap-Malheureux by-pass qui passera à la hauteur d'Anse-La-Raie.

Plusieurs ébauches d'éventuels nouveaux tracés seraient à l'étude en ce moment par la Road Development Authority (RDA) et le constructeur Transinvest. Le but est d'éviter d'abattre des arbres se trouvant actuellement sur cette plage du Nord.

«Nous sommes sensibles aux agitations. Mais rien n'a été fixé encore. Si c'est humainement possible de bouger le tracé, c'est ce que nous ferons», soutient Claude Wong So, président du conseil d'administration de la RDA. Il explique, cependant, que le chantier a déjà démarré.

«Vous savez, c'est une longue route. Il y a du temps avant que l'on n'arrive à ce tronçon. Les contestations n'ont pas retardé les travaux», poursuit le président de la RDA. Il ajoute que des efforts ont été faits mais souligne l'importance de trouver un juste milieu entre le développement et l'environnement. «Si nous faisons une route qui ne ressemble à rien, il vaut mieux ne pas la faire. Nous ne sommes pas insensibles, mais tout sera fait dans la mesure du possible», poursuit-il.

Des membres des forces vives de la région d'Anse-la-Raie avaient contesté la construction de cette route en Cour. L'affaire appelée initialement, jeudi, a été repoussée à janvier 2019. La RDA aurait demandé plus de temps pour répliquer.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.