12 Décembre 2018

Afrique: ICD, filiale du secteur privé de la BID se prépare en douceur à sortir du capital de Tamweel Africa Holding

Selon des révélations parvenues à Confidentiel Afrique, ICD, filiale chargée du secteur privé du Groupe Banque islamique de développement, a pris l'option sérieuse de se retirer progressivement du capital de Tamweel Africa Holding.

Une exclusivité de Confidentiel Afrique. ICD qui est dans une position de contrôle absolu du capital (100%) depuis l'acquisition des actions de la banque turque, devra dans quelques jours, diluer ses parts afin de permettre à d'autres investisseurs privés de faire leur entrée dans Tamweel Africa Holding, informe une source proche du dossier, à Confidentiel Afrique. Selon nos informations, huit sociétés privées sont en piste pour entrer dans le capital de Tamweel. Une option de diversification des actionnaires voulue par la filiale de la Banque islamique de développement, en charge du secteur privé. « Nous sommes à l'étape d'enregistrement des candidatures et nous examinerons les offres » confie une source autorisée à Confidentiel Afrique.

Dilution progressive des parts

D'une position de pouvoir absolu, ICD envisage de réduire la voilure à hauteur de 30% pour une première phase de dilution avant de céder progressivement. La SID a pour mandat de soutenir le développement économique de ses pays membres à travers l'octroi de financement en faveur des projets du secteur privé en accord avec les prescriptions de la Charia. Pour rappel, Tamweel Africa holding compte à ce jour quatre (04) filiales: Banque Islamique du Sénégal (BIS), Banque Islamique du Niger (BIN), Banque Islamique de Mauritanie (BIM) et Banque Islamique de Guinée (BIG).

Afrique

« L'Afrique en France - Un nouveau levier de croissance pour le continent »

Paris, le 23 janvier 2019 : À l’initiative du Conseil français des investisseurs en… Plus »

Copyright © 2018 Confidentiel Afrique. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.