13 Décembre 2018

Congo-Kinshasa: Incendie dans un entrepôt de la Commission électorale à Kinshasa

Photo: Radio Okapi
Des véhicules calcinés dans un entrepôt de la Commission électorale nationale indépendante à Kinshasa, jeudi 13 décembre 2018. Capture d’écran Youtube

L'inventaire des dégâts est en cours, précise une source sécuritaire congolaise pour qui l'incendie peut d'ores et déjà être qualifié de « criminel ». Des observateurs estiment que 20% du matériel électoral destiné au processus électoral pourraient toujours s'y trouver. La présidentielle doit se tenir dans dix jours.

« Un incendie s'est déclaré vers 2h du matin, heure locale [1h TU] dans l'un des entrepôts centraux où du matériel électoral de la ville de Kinshasa était gardé », a déclaré le président de la Commission électorale nationale indépendante (Céni), Corneille Nangaa.

#RDC #Elections : un incendie dans un entrepôt @cenirdc à Kinshasa. « L'évaluation des dégâts est en cours », dit une source sécurité congolaise @RFI qui estime que l'incendie est « criminel ». Des témoins parlent d'un incendie qui a débuté aux environs de 2h et d'explosions. pic.twitter.com/pDUIebrvI8

Sonia Rolley (@soniarolley) 13 décembre 2018

Des témoins rapportent que l'incendie a commencé à 2h du matin, qu'il y a eu des explosions. Une délégation de la Céni serait sur place depuis 3h et les forces de sécurité ont dressé un périmètre de sécurité.

Selon des observateurs, 20 % du matériel électoral destiné à la tenue de la prochaine présidentielle du 23 décembre, pourraient toujours s'y trouver.

Beaucoup d'interrogations

Les réactions, dans la sphère politique congolaise, ne se sont pas fait attendre. Le conseiller diplomatique de la présidence, Barnabé Kikaya Bin Karubi, accuse les « ennemis de la démocratie » d'être passés « à la vitesse supérieur » tandis qu'Olivier Kamitatu Etsu, porte-parole d'opposant Moïse Katumbi, pose la question : « Coup du sort ou une main noire s'acharne-t-elle contre les élections ? »

À quelques jours des élections, un violent incendie s'est déclaré dans la nuit à Kinshasa dans un des principaux entrepôts de la CENI ! L'étendue des dégâts semble considérable ! Coup du sort ou une main noire s'acharne-t-elle contre les élections ? pic.twitter.com/DBUD9nD1I3

Olivier Kamitatu Etsu (@OlivierKamitatu) 13 décembre 2018

Interrogation également du côté du mouvement citoyen Lucha, qui suggère que les retards avoués dans le déploiement du matériel électoral et la formation des agents électoraux et la survenue de cet incendie ne seraient peut-être pas une coïncidence.

Au lendemain des aveux de @CNangaa sur les graves retards dans le déploiement des matériels & la formation des agents électoraux à 10jrs du 23 déc., un incendie vient de réduire en cendres la logistique pour tout Kinshasa, y compris les fameuses à machines à voter. Coïncidence? pic.twitter.com/XKmFSwFImn

LUCHA 🧹🇨🇩 (@luchaRDC) 13 décembre 2018

De son côté, le député Juvénal Munubo, membre de CACH, la coalition des opposants Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe, demande l'ouverture d'une enquête.

Je demande qu'une enquête soit faite sur cet incendie. À 10 jours des élections, restons vigilants et n'acceptons aucun report des élections du 23 décembre 2018 sous quelque prétexte que ce soit. @cenirdc @comgenpnc #RDC https://t.co/UTbxS09JMi

Juvénal MUNUBO (@juvenalmunubo) 13 décembre 2018

En savoir plus

Elections - Polémique autour de l'accréditation des témoins des partis

Dans un communiqué diffusé ce week-end, la Céni « rappelle » que ces témoins… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.