13 Décembre 2018

Cote d'Ivoire: Election municipale partielle à Grand-Bassam/La CEI locale - « Les dépouillements seront faits publiquement et sur écran géant »

Pour éviter des mouvements de contestations comme ce fut le cas au premier tour de la municipale, le 13 octobre 2018, le bureau départemental de la (Cei) à Grand-Bassam a annoncé que l'opération de dépouillement des résultats du scrutin se fera publiquement et projetée sur écran géant.

Koné Yoli-Bi Marguerite et Yéo Ange Rosalie, les deux Commissaires de la CEI départementale en ont donné l'assurance aux candidats, le mercredi 12 décembre 2018.

C'était à l'occasion d'une rencontre qu'elles ont eu avec les représentants des différents candidats, au Centre culturel Jean-Baptiste Mockey.

« Soyez rassurés, le dépouillement des résultats de ce scrutin se fera dans une grande transparence. L'opération sera faite publiquement et projetée sur un écran géant. Tous ceux qui viendront au Centre de dépouillement pourront tout suivre.

Ceux qui me connaissent savent comment je procède. En 2016, c'est moi qui ai supervisé le scrutin législatif ici à Grand-Bassam. Ceux qui étaient là ont pu suivre le dépouillement sur écran géant. Tout se fera dans la transparence », a-t-elle assuré.

La rencontre s'est déroulée en présence de Coulibaly Magloire, premier Secrétaire général de la Préfecture. Ce fut aussi l'occasion pour les deux Commissaires de répondre aux préoccupations des candidats liées aux dispositions pratiques prises par la Cei pour le bon déroulement du scrutin, le dimanche 16 décembre 2018. À ce sujet, Yoli-Bi Marguerite leur a fait savoir que les dispositions restent les mêmes que lors du scrutin du 13 octobre 2018.

À savoir qu'il n'y aura pas de stickers, pas de pots d'ancre indélébiles. Selon elle, la Cei a décidé de renoncer à l'usage des stickers, à cause d'un risque élevé de contrefaçon.

La Cei locale a aussi fait savoir qu'il n'y aura pas de pots d'ancres. En lieu et place, les agents électoraux utiliseront des stylos feutre pour marquer le doigt des électeurs après leurs votes.

Contrairement au premier tour où les bureaux de vote avaient ouvert à parti de 11h, la Cei a assuré que toutes les dispositions ont été prises pour que cette partielle se tienne en temps .

Les 104 bureaux de vote de la commune ouvriront donc, selon elle, à 8h pour se refermer à 18h. « Tout se fera dans le temps. Nous nous chargeons de convoyer le matériel électoral. Il sera sur le site avant l'heure d'ouverture. Nous ouvrons à l'heure pour fermer à l'heure », a assuré Yoli-Bi Marguerite.

Le Secrétaire général de la Préfecture en a profité pour appeler les candidats ainsi que les populations au civisme pendant l'élection. Il leur a demandé de tout mettre en œuvre pour que l'élection se déroule dans un climat apaisé.

«Une élection, c'est avant tout un jeux. C'est pourquoi l'on parle de jeu électoral. Il y aura donc un vainqueur et un vaincu. Que la vie ne s'arrête pas dans notre belle ville à cause d'une élection. Notre cité doit reprendre sa vie normale, une fois le 16 décembre 2018 passé », a appelé le Secrétaire général de la préfecture.

Cote d'Ivoire

Les magistrats en colère

En Côte d'Ivoire, le pouvoir judiciaire laisse exprimer ses inquiétudes. Les magistrats dénoncent… Plus »

Copyright © 2018 L'Intelligent d'Abidjan. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.